Le journal du Lyonnais-Dauphiné
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» La Gazette Lyonnaise-Dauphinoise du 25 juillet 1464
Mar 26 Juil - 16:36 par Arwel

» La Gazette Dauphinoise du 22 février 1457 Nouvelle charte graphique
Jeu 14 Juil - 22:43 par Arwel

» Arrivée De Keyne De Troie
Jeu 26 Aoû - 17:24 par Arwel

» Arrivée de xyphos
Jeu 18 Juin - 12:14 par xyphos

» La Gazette Dauphinoise du 22 février 1457
Dim 22 Fév - 17:20 par Arwel

» Arrivée de kevin4310
Sam 24 Jan - 14:09 par Arwel

» Arrivée de Guilin
Mer 21 Jan - 19:00 par Guilin

» Gazette Dauphinoise du 17 janvier 1457
Dim 18 Jan - 4:11 par Arwel

» Selrach arrive !
Dim 28 Déc - 10:18 par Selrach


Partagez | 
 

 Dié - 6 juillet 1455

Aller en bas 
AuteurMessage
Casmir
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 32
Ville : Dié
Métiers : Bléiculteur, Charpentier
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Dié - 6 juillet 1455   Ven 6 Juil - 12:25


6 juillet 1455



Sommaire


Politique

Elections municipales de juin 1455
Programmes des candidats
Interview
Composition du conseil municipal



Evénements

Hommages aux soldats
La Cérémonie
Les joutes
Le Banquet de Clôture


La parole aux valeureux soldats

Le citoyen d'honneur de Dié

Interview des lauréats

Honneur aux mineurs à la Saint Jean


Fait-Divers

Etranges phénomènes à Dié

Brigandage sur nos routes


_________________

Gazette Dauphinoise


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=casmir
Casmir
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 32
Ville : Dié
Métiers : Bléiculteur, Charpentier
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Dié - 6 juillet 1455   Ven 6 Juil - 13:33

Politique


Eléctions municipales de juin 1455


Dié a connu ces derniers temps des élections municipales très mouvementées.
Apres avoir eu un deuxième tour lors des dénieres élections, cette fois ci 5 candidats se sont présentés (Léonie, Tandark, Armosse, Royarthur et enfin Caberniens) et chacun d'eux propose des idées différentes pour régler les différents problèmes d'actualité.
C'est finalement Leonie qui fut élue avec 58.1 % des voies.


Programmes des candidats:

Programme de Leonie:
Citation :
Dioises, Diois,

Me voici de nouveau en lice pour les élections municipales, cherchant non seulement à oeuvrer pour le bien de Dié, mais surtout à continuer d'appliquer les politiques déjà mises en place !!

Commençons par le commencement : je suis Leonie, actuellement Tribun de Dié et Conseillère aux Tisserands. Je m'occupe de conseiller et d'orienter les nouveaux arrivants dans notre Ville, et je suis disponible pour toute question concernant le métier de Tisserand.

Ma campagne est avant tout basée sur la COMMUNICATION. Je sais, j'insiste lourdement ; mais si le Maire n'est pas au courant des problèmes que peuvent rencontrer ses Concitoyens, comment est-il alors possible de faire vivre une ville ? De même, si les habitants n'ont aucune idée de ce qu'il se passe au Conseil Municipal, pourquoi participeraient-ils activement à la vie de Dié ?

C'est pourquoi je m'efforcerai d'ouvrir un nouveau Bureau du Maire sur la Halle de Dié, afin d'y recevoir les doléances des villageois, et je m'atellerai à la création d'une sorte de Bulletin Municipal régulièrement édité, dans lequel seront reportés les comptes-rendus des multiples réunions concernant Dié, ainsi que les problèmes constatés, qu'ils soient en cours de résolution ou non.

D'autre part, les problèmes que rencontre actuellement notre Marché seront étudiés à la loupe, qu'ils s'agisse de surproduction (comme on peut le voir avec les peaux en ce moment), de prix incohérents (avez-vous remarqué la jolie ribambelle de miches de pain qui vient d'être créée ?), ou encore de pénurie (produits que nous n'avons pas le choix d'importer). Le marché souffre actuellement de variations de prix qui atteignent les extrêmes, cela devient intolérable.

programme de Tandark
Citation :
Bonjour chers amis, c'est encore moi, Tandark, et je me présente à nouveau aux élections municipales de notre bonne ville de Dié.
Mais cette fois-ci, mon approche sera radicalement différente, à la fois de ma précédente candidature, mais surtout des candidature que l'on voit ordinairement.

- la première chose que je souhaiterais remettre en cause, c'est bien la grille des prix fixée par le Duché. Je sais pertinemment que cela ne dépend pas que du maire, et que si je souhaite établir des décrets municipaux, il faudra aller les défendre bec et ongles devant le Conseil Ducal, mais soyez sûr que je me battrai de toutes mes forces pour ces idées auxquelle je crois. Car les arguments en leur faveur ne manquent pas:
- premièrement, dans quel esprit malade une idée aussi absurde qu'une uniformisation des prix dans l'ensemble du Duché a-t-elle pu germer? Je ne nie pas que l'intention est bonne, mais comment voulez-vous fier les mêmes limites de prix pour des poissons et des fruits dans des villes aussi comme Valence ou Dié, l'une disposant d'un port de pêche, et l'autre d'un verger? C'est tout simplement aberrant! Quel est le but derrière tout ça? Tout simplement brider les échanges commerciaux entre les individus, et privilégier les échanges entre les villes...
- deuxièmement, et c'est beaucoup plus grave: quel est l'utilité d'une grille des prix maximum, si celle-ci n'évolue pas en fonction du marché? Cela fait de nombreuses années que je suis présent en Lyonnais-Dauphiné, et JAMAIS, je dis bien JAMAIS!! je n'ai vu évoluer les limites de prix fixées par le Duché! C'est tout simplement dramatique: pénurie, surproduction... Qu'importe, les prix doivent rester les mêmes! Ca n'a pas de sens! Je vais vous donner un exemple pour vous convaincre: que se passe-il sur notre marché (et dans l'ensemble des marchés du Lyonnais-Dauphiné d'ailleurs)? Nous sommes frappés par une surproduction de peau. La mairie a même demandé, me semble-t-il, à ce que les éleveurs cessent de produire des peaux, et se contentent de vendre leur production de laine. Soit, c'est la seule solution pour venir à bout de ce stock qui nous étouffe notre marché. Mais à partir de là, le bon sens même aurait imposé de relever le prix maximum autorisé pour les pelotes de laines, celles-ci étant à présent le seul revenu d'un éleveur de mouton! Et bien non, la limite est restée fixée à 12,20 écus, limite qui n'a 'ailleurs pas du tout été respectée, et avec raison d'ailleurs, puisque certains jours, TOUTES les pelotes de laines sur le marché dépassaient ce seuil. Nous voyons donc bien l'inutilité de cette grille, qui n'est d'ailleurs que vaguement rapelée par la municipalité, et qu'il nous faut aller chercher dans les tréfonds des messages municipaux afin de la contrôler... Quoi que non, effectivement, cette grille a bien une utilisé: amener des honnêtes gens devant les tribunaux, et leur prendre leur argent au profit du Duché!

Dans la même logique, je trouve que la grilles des salaires est absurde, et que sous couvert de vouloir protéger les plus démunis, elle profite surtout à tous les autres, ceux qui se lèvent tard, et qui sont bien content de trouver une offre à 16 ou 22 écus, et qui n'ont qu'à postuler pour être embaucher, leur charisme leur assurant de passer devant le vagabond qui s'est levé aux aurores, et qui n'a de cesse de se faire refouler. Laisser la liberté des salaires d'embauches, c'est garantir une plus juste répartie de ces salaires, c'est garantir que tous trouveront un travail à leur mesure durant la journée. Et pour les âmes bien pensantes qui pensent que c'est là la porte ouverte à l'esclavagisme et aux embauches à 12 écus, j'aimerais rappeler d'une part que l'Eglise embauche à 5 écus, et qu'il n'est encore venu à lidée de personne de la poursuivre devant les tribunaux. Et d'autres part, que la mine ainsi que le verger sont toujours présents, et garantissent un salaire journalier d'environ 16 écus: leurs seules existences limiteront, selon moi, la tentation de vouloir systématiquement embaucher au prix le plus bas: le plus important, pour un paysan, c'est de trouver un travailleur à temps, et celui qui s'amuserait à embaucher à 12 écus risque bien de se trouver fort dépourvu, une fois que la nuit sera venue.

Comme vous le voyez, mon programme se base donc sur une chose: la confiance que j'ai en vous, habitants de Dié, habitants du Lyonnais-Dauphine, habitant du Royaume de France. Je suis intimement persuadé qu'une grande partie des lois qui régissent nos vies sont superflues, et que nous sommes parfaitement capables de gérer nos vies en communauté sans tout cela! Le bon sens même qui caractérise les bonnes gens que vous êtes nous y aidera! Alors n'ayez pas peur du changement, et rendez-moi cette confiance en me donnant votre voix aux prochaines élections municipales, je vous promets que je ne vous décevrai pas!Vous avez voté pour Leonie

Programme de caberniens
Citation :
Bonjour, à tous je m’appelle Caberniens et je suis fier d’être un habitant de cette petite ville paisible de Dié.
Je me présente car je voudrais permettre à la ville de s’épanouir.
Si je suis élu je veux faire plusieurs modifications :

*Tout d’abord demander au duché une augmentation des salaires :
- Pour une embauche d\'Ouvrier Non Qualifié (0 point de caractéristiques) : 17 écus
- Pour une embauche d\'Ouvrier Qualifié (plus 1 points de caractéristiques) : 24 écus
(Le projet employeur méritant serait donc à revoir, j’en parlerai avec feanaro )
Cela permettrai une augmentation du pouvoir d’achat, donc les employeur ne perdrai pas d’argents puisqu’en payant mieux leur ouvrier il leur permettrai un pouvoir d’achat plus important.

*Le marché du village : les ventes de la mairie seront plus nombreuses, pour favoriser l’insertion des nouveaux arrivants dans le village mais aussi pour permettre aux habitant de Dié d’avoir tout ce dont ils ont besoin.

* La taverne municipale :
- baisse des prix : 0.75 écu la bière, 7 écu le premier repas
- baisse du menu ultra vitamine

Voila et après au cours de mon mandat peut être que d’autre chose me viendront en tête. Mon but et de permettre a Dié d’évoluer le plus possible et que sa devienne un village ou les gens veulent venir habiter.
Si mon programme vous plait voter pour moi.

Programme de Armosse
Citation :
Bonjour je ne suis peut étre quaut niveau 1 mais j'ai de l'expérience pour j'airai quelque chose .Mon programme c'est de bessé les prix exemple : légumes 10 les faies bessé a 8,95 .Mon deuxiéme programme c que je passerai au moins une deumi heure par jour sur les Royaumes pour voir ci il a pas des brigant .Ci vous étez victime de vol prevener moi .Pour la sécurité je suis trés ferme.Mon bute cet que Dié devienne une ville ou bon vivre .Moi perconnellemnt je trouve que les employs as la mairi son trot bat et je dirai de les fair au minimum 18 écus je trouve que ca devrait allé....

Programe de Royarthur
Citation :
choses vendues au marché pourront être mises en vente au prix voulu, SANS MINIMUM NI MAXIMUM.
Pour l'aide aux villageois, j'activerai le gardiennage des animaux, le pain restera assez bas pour les vagabonds, et les aides spécialisées continueront d'exister pour les paysans et les artisans. Seront aussi aidées les personnes qui veulent progresser dans le jeu et changer de niveau.
Pour finir, je ne pense pas, comme mon confrère politicien, laisser libre cours aux salaires donnés par les employeurs, car un joueur, et c'est encore plus vrai pour les niveaux 0, a le droit d'avancer dans le jeu, ce qui est relativement compliqué avec des salaires de douze écus. Toutefois, si trop de plaintes parvenaient à moi, cette mesure pourrait changer.
Pour le moment, voici les mesures qui seront prises. Si d'autres sont rajoutées, elles seront mises en PS au bas de l'annonce. Je vous remercie de m'avoir lu, vous souhaite tout le bonheur possible sur les RR et IRL, et vous demande de voter Royarthur, POUR UN AVENIR QUI CHANGE!!!!

_________________

Gazette Dauphinoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=casmir
Casmir
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 32
Ville : Dié
Métiers : Bléiculteur, Charpentier
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Dié - 6 juillet 1455   Ven 6 Juil - 13:34

Interview

Leonie est elue maire de Dié le 17-06-1455

1. Leonie : 58.1%
2. Tandark : 25.8%
3. Royarthur : 6.5%
4. Armosse : 4.8%
5. Caberniens : 4.8%

Interview la mairesse, Leonie
Citation :
E: qu’est-ce qui vous a poussé à vous présenter au poste de maire ?

L: C’est déjà la deuxième fois que je me présente aux élections municipales. Lors des premières élections, je me suis retrouvée face à Julienurs, très bonne amie qui a déjà été Maire de Dié. Il n’était pas facile d’arriver en tête, vu que cette gentille Dame avait déjà de l’expérience dans le domaine de la gestion d’un Village. Les résultats finaux m’encourageant (je me suis quand même retrouvée au second tour où la compétition fut serrée), j’ai décidé de proposer une nouvelle fois ma candidature afin de prolonger la politique déjà mise en place. Cela faisait quelques mois que je prenais soin d’orienter les nouveaux arrivants à Dié et de m’efforcer de rester disponible pour les tisserands pour toute question qu’ils étaient susceptibles de se poser. De là est né cet élan qui m’entraîne à vouloir aider une aussi jolie ville que Dié.

E: Etes vous satisfaite du résultat que vous avez eu ?

L: Peut-on vraiment être satisfait de chiffres concernant une élection ? Ce qui compte, c’est que la personne qui a été élue soit celle que le Peuple a choisie. Le plus important à constater, par contre, c’est la progression de Messire Tandark lors de ces élections. Cette fois-ci, il a réussi à rallier à sa cause un peu plus d’un quart des Villageois. Doit-on s’en inquiéter ? Ou doit-on laisser passer ? Seul l’avenir nous le dira…

E: Qu'entendez vous par améliorer les communications entre Mairie et Diois(e) car cette promesse a souvent été faite, Comment pensez vous améliorer ces relations ?

L: J’avais constaté que depuis un moment déjà, la Mairie ne communiquait malheureusement que très rarement avec le Peuple pour le tenir au courant de ce qui se passait dans les coulisses pour améliorer les conditions de vie de la Ville. C’était d’autant plus dommage que des projets étaient en cours d’élaboration (tels que celui proposant aux artisans de devenir universitaires un peu plus rapidement). C’est une promesse que j’ai faite, et c’est une promesse que je vais tenir (vous l’aurez certainement constaté en vous promenant sur le forum dans la journée).

E: Comptez vous remaniez le conseil de la Mairie, si oui pourrai je en avoir la nouvelle composition ?

L: Il est dans mes projets de restructurer le Conseil Municipal, oui. J’ai déjà commencé, dès la prise de mes fonctions à la Mairie ce matin, à demander à chaque Conseiller présent sous le mandat de Julienurs de m’exposer ses motivations quant à la poursuite ou non de sa ou ses missions. J’ai ensuite lancé une Campagne de Recrutement sur la Halle de Dié visant les Villageois les plus ambitieux souhaitant faire avancer leur Village favori. Je veux savoir sur qui je peux compter pour m’accompagner dans cette aventure qu’est la gestion de la Mairie.


Interview de Tandark
Citation :
Pour vous répondre ma très chère Espoire:
E: Quelle sont vos impressions après ces élections ?

T:Concernant le déroulement de ces élections, je suis globalement assez satisfait de l'intérêt qu'elles sont succité sur la Halle. En ce qui me concerne, cela fait quelques temps que je suis ici, et c'est la première que je vois des élections aussi animées, et avec autant de réactions et de participations. Je suppose que mon programme a été la cause principale de toute cette agitation, et j'en suis tout à fait ravi! Chaque élection devrait être le théâtre de débats et de discussions comme celles que nous avons vues sur la Halle de Dié!

E: Que pensez vous de l'élection de Léonie à la tête de la mairie ?

T: Même si sa candidature est dans le prolongement des maires précédents, j'ai vu durant la campagne que Dame Léonie semblait assez ouverte d'esprit. Peut-être sera-t-elle capable d'incarner malgré tout une certaine rupture avec ce qui se fait depuis toujours en matière de municipalité, même si cela sera évidemment bien moins radical que ce que j'aurais fait.

E: C’est la troisieme fois que vous vous présentez mais que vous n’étés pas élu, cela va freiner vos ardeur ou continuerez vous a vous présenter ?

T :Contrairement à mes 2 précédentes candidatures, celle-ci était portée par un programme mûrement réfléchi, et des idées nouvelles que je continuerai à défendre. D'ailleurs, ces idées ont trouvé un certain échos parmis la population: mon score, bien qu'insuffisant, est tout de même représentaif, tout comme les nombreux courriers que j'ai reçu. Je me suis même entretenu avec un futur candidat à la mairie d'une ville voisine, et qui affirmait être intéressé par certains points de mon programme. Et c'est là le plus important pour moi: qu'importe que je sois élu, si j'ai pu réfléchir les gens et permettre aux mentalités d'évoluer, c'est l'essentiel.
Quant à savoir si je me représenterai, regardez donc mes résultats lors des précédentes élections: 8%, 12% et maintenant 25%: je serais idiot de m'arrêter en si bon chemin! Donc oui, je me représenterai, sans aucun doute!

Composition du conseil municipal

Maire : Leonie

Tribun : Espoire

- Cochons : Godelaine
- Moutons : Kernos
- Vaches : Gilou19
- Mais : Godelaine
- Blé : Linala
- Légumes : Axel2fersen

- Contact Boulangers: DameGunelle
- Contact Meuniers : Linala
- Contact Tisserands : Leonie
- Contact Forgerons : ?
- Contact Charpentiers : Jaylejuste
- Contact Bouchers : Feanaro56

Conseiller aux niv 3 : Demons

Responsable du projet Ordre duMérite : Axel2fersen
Responsable du projet Employeurs Méritants : Feanaro56

Espoire, directrice de la rédaction dioise

_________________

Gazette Dauphinoise


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=casmir
Casmir
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 32
Ville : Dié
Métiers : Bléiculteur, Charpentier
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Dié - 6 juillet 1455   Ven 6 Juil - 13:34

Evenements:


Hommage aux soldats


La Cérémonie

En ce 21 mai de l'an de grâce 1455 a eu lieu l'hommage aux soldats revenus d'une campagne longue et difficile. Ce fut l'occasion d'une grande émulation Place de Lyon ou moult badauds s'empressèrent pour saluer nos soldats.

La cérémonie militaire a eu lieu en présence de son Altesse Royale, la Reyne et des Nobles du Duché. Le Capitaine de l'Ost Dauphinois, Dame Gem, a ouvert la cérémonie par un discours poignant dont voici un extrait :

Citation :
Trois mois d’épreuves, depuis le jour où vous avez quitté nos terres afin de partir chasser le félon et ainsi combattre avec loyauté et dignité, afin que la voix du Royaume de France, de Notre Roy soit respectée…
Guidés par Messire Strakastre de Chasteauneuf sur Isère, vous avez mené la Compagnie Mont Aiguilles sur des terrains minés, difficiles, et vous avez su répondre aux diverses attentes que nous reposions sur vos épaules, et jamais vous n’avez démérité…

Trois mois où vous avez su répondre aux ordres donnés, mettant à l’épreuve votre réaction, votre fidélité les uns envers les autres, formant un groupe d’action uni et solide. Vous avez affronté batailles, avec courage, montrant au grand jour votre discipline, votre bravoure, en cette période de guerre…
La guerre, oui c’est bien cela que vous avez accompli au nom du Lyonnais Dauphiné, portant l’étendard de notre Ost à l’autre bout du Royaume…
Parcourant des terres hostiles, tenant votre tête haute malgré les escarmouches, gardant en mémoire vos valeurs profondes, durant ces semaines où rien ne fut rose…
La faim, la soif, le froid, la peur, vous avez côtoyé la douleur, la mort, sans jamais reculer, persévérant jusqu’au dernier jour… sans plainte, sans cris, faisant front à l’ennemi, injures et images cruelles, que vous garderez toujours en mémoire…
Car cette étape, vous a changé inéluctablement, vous rendant plus forts, mais vous démontrant aussi que l’humanité n’est pas et ne peut-être toujours un paradis…

Fière de vous je le suis, comme les personnes présentes aujourd’hui…
Son discours fut suivi par celui du Lieutenant d'Etat major Royal, Strakastre. Pour le resumer en deux mots, nous dirons "Profondemment fier". Il le termina, en regardant la tribune Royale, en criant : "Sainct-Georges et Dalphiné !" . La devise de l'Ost du Lyonnais Dauphiné fut reprise d'une seule et même voix par la foule... Moment de profonde émotion.

La Capitaine de l'Ost remit ensuite les citations des soldats à l'Ordre de leur garnison, pour leur engagement sans réserve dans la compagnie Mont Aiguilles. Voici la liste des soldats :
Pao, Chouket, Muadhib, SEB123, Xavier_le_belge, Bemad, Christ53, Darrow, Botta, Deepthroat, Thierrylafrance, R@oul, Simfroman, Lukiki27, Esthar, Astrogoth, Pollurte, Elviralarouge, Korighan, Maelkoth, Vendetta_Darko, Estrella2, Leriot, Lamis, Pitivier, Wynny, Jay64, Fouch, Aylaa, Tat69, Tiredaile, Walan, JhenRoque, Titilemagnifik, Ilidan, Spacewolf

Le gouverneur Boly fit ensuite un discours très élogieux et respectueux envers les soldats, même s'il a rappelé qu'il est persuadé qu'il reste une alternative à la guerre...

Puis Dame Gem poursuivit les décorations par les citations à l’ordre de l’ost, pour l’engagement sans réserve dans la Compagnie Mont Aiguilles, des soldats suivants : Nestor, Ayerin, Samarel, DameRosanna (aides de camp) et Kalten ( lieutenant)
Puis remis les croix de St Georges aux Capitaines de Mont Aiguilles, Volverine et Regimon ainsi que l'aide camp royal Linala, pour leur bravoure, disponibilté et prise de responsabilité.
Elle n'oublia pas non plus de récompenser les soldats restés au pays à défendre leur Duché.
Elle appela donc pour la citation à l’ordre de leur garnison, pour leur engagement et participation, les soldats Guidel, Argael, Akron_L_Alsacien, Akasha, Shadowofdead, Gerbo, Psycho100, feanaro56, Aakass, Beliom, puis remit la croix de Ste georges à Nestor, Grand Maître des Lances. Elle la remit encore à Dame Numalane de Massigny pour rectifier un oubli et lui rendre justice...ainsi qu'à Messire Zwyrowsky, Seigneur de Ribiers pour service accompli au nom de l' Ost…
Pour terminer la cérémonie, Messire Demons, chancelier de l’ordre du mérite dauphinois, prit la parole pour nommer Dam Gem Officier Supérieur de l’ordre du Mérite. Elle en fut toute chamboulée...

Suite à la cérémonie, Messire Stakastre, Seigneur de Chasteauneuf-Sur-Isère, de Claveyson et de Pusignan fut adoubé Chevalier par Messire de Massigny, Roy d'Armes de France. Les joutes allaient pouvoir débuter…

Les joutes

Avant de vous conter les deux jours de joutes qui divertirent le duché, laissez nous vous expliquer de quoi il en retourne :

Citation :
Le principe de la joute est simple : deux cavaliers s'élanceront l'un contre l'autre au galop de leur cheval le long d'une barrière (lysse) et chercheront à désarçonner leur adversaire.
Dans la joute, l’exercice ne consistant pas à tuer l'adversaire, mais bien à briser et à écraser une lance sur lui pour le faire chuter... reste que toute lance brisée sera synonyme de risque de blessure plus ou moins grave.
Chaque passe se courra en trois lances, ce qui signifie que les adversaires s'affronteront par trois fois pour désigner le vainqueur.
Le vainqueur de la passe sera celui qui aura désarçonné le premier son adversaire.
En cas de chutes simultanées, les deux jouteurs seront éliminés. Si aucune chute ne permet de départager les jouteurs, le nombre de lances brisées déterminera le vainqueur de la passe ou l’égalité. En cas d’égalité les deux jouteurs seront qualifiés pour le tour suivant.
Nous ajouterons encore que
Citation :
Les jouteurs se sont affrontés à lance mornée, avec pouvoir d'en changer jusque à ce qu’ils soient abattus par leur adversaire, l’équipe vainqueur de ces joutes étant celle qui aura éliminé tous les membres de l’équipe adverse.
Les Juges Diseurs de ces joutes étaient Dame Numalane de Massigny et son époux Anthony de Massigny, dit le Wulfen, qui ont supervisés les hérauts locaux affectés à ces joutes.

Les couleurs du Duché du Lyonnais Dauphiné furent défendus par :
Citation :
Messire William de Baudoint dict Boly, Gouverneur du Lyonnais et Dauphiné
- Messire Alexei de Galish-Mersky, Vicomte de la Tour du Pin et Baron de Sainct Priest
- Dame Umiko, Baronne de Varces, Dame de fontaine
- Messire Alynerion d'Avencourt, Baron de Maubec, Seigneur de Fontager et de Vénissieux
- Messire Ingresstar1er, Baron de Chaponnay
- Messire Lamis de Mélian, Baron de Tallard et Seigneur de Pommier en Beaurepaire
- Dame Gem de Peyrins, Dame de Peyrins, Capitaine du Lyonnais et Dauphiné
- Messire Aakass, Seigneur d'Ecculy, Seigneur de lances de Lyon
- Messire Dedelagratte, Seigneur de la Terrasse, Seigneur de lances de Vienne
- Messire Deepthroat, Seigneur de Baternay, Seigneur de lances d'Embrun
- Messire Eragon125, Seigneur de Genay, Seigneur de lances de Dié
- Messire Jay64 , Seigneur d'Antonaves, Seigneur de lances de Valence
- Messire Kalten, Seigneur de Boissieu
- Messire Kazert, Seigneur de Chantemerle et de Pierre-Buffière
- Messire Max69lyon, Seigneur de Mions
- Messire Nestor, Seigneur d'Anthon, Grand Maistre des Lances du Lyonnais et Dauphiné
- Messire Pao, Seigneur de Crozes et de Châteauneuf de Galaure, Seigneur de lances de Briançon
- Messire Samarel, Seigneur de la Rochette, Seigneur de lances de Montélimar
- Messire Zwyrowsky, Seigneur de Ribiers
et celles de sonAltesse Royale par :
Citation :
- Dame Catherine Victoire d’Appérault de Valois, Chevalier de Maisons-Laffitte et Reyne de France
- Messire Juliano di Juliani, Duc du Berry Champenois, Vicomte de Chenonceaux, Chevalier de Rambouillet. Grand Maistre de France et Pair de France
- Dame Alivianne d'Azayes, Duchesse de la Tour d'Auvergne, Duchesse d'Argenton, Comtesse de Corbières et Pair de France
- Dame Izarra de Ozta d'Harlegnan, Comtesse du Maine, Duchesse de Bellesme, Comtesse de Beaumont-sur-Sarthe, Baronne de Saint-Verain et de Mulsanne
- Dame JojoLaSage, Comtesse de Montferrand, Baronne de Calvinet
- Dame Kirah du Breuil, Duchesse de Normandie, Baronne de Falaise, Dame de Neauphles
- Dame Morgwen de la Louveterie, Duchesse d'Amboise et de Luynes, Comtesse de Meymac, Vicomtesse de Montbazon, Baronne de Vouvray et d'Albussac, Dame de Mercy
- Dame Nebisa de Malemort, Comtesse de Ségur, Baronne de Chabrières
- Dame Numalane de Massigny, Duchesse de Montchenu et de Corbeil, Vicomtesse de Clérieu, Baronne de Beaurepaire et Dame de Yerres, Grand Maistre des Cérémonies
- Messire Anthony de Massigny, dict le Wulfen, Duc de Montchenu et de Corbeil, Vicomte de Clérieu, Baron de Beaurepaire, Chevalier de Massigny et de Yerres, Chevalier et Sénatus de l'Ordre du Temple, Chevalier de l'Office militaire d'Isenduil , Pair de France et Roy d'Armes
- Messire, Charles de Castelmaure, dict Knightingale, Duc du Nivernais, Vicomte de Chastellux, Baron de Chablis, Seigneur de Castelmaure, Seigneur de Cassagnes-Begonhès, Prévôt de Paris et de l'Hôtel du Roi et Pair de France
- Messire Jacques Rochegarde, Comte de Cousance, Baron de Sornac, Chevalier de Châtenay et Seigneur de la Vallière.
- Messire Nico de Brassac, Comte de Turenne, Baron de Neuvic, Chevalier de Fontenay et Grand Escuyer de France
- Dame MarieAlice, Baronne d'Eymoutiers
- Dame Scarlette24, Baronne de Vissac
- Messire Vinkolat, Baron de Gisors, Chevalier d'Orsay et Connétable de France
- Messire Strakastre , Chevalier de Savigny, Seigneur de Chasteauneuf-Sur-Isère, de Claveyson et de Pusignan
- Messire Milamber987, Seigneur de Meyssac et de Sauviat-Sur-Vige
- Messire SinjidShoWa, Seigneur de Mercoeur-En-Limousin

Les groupes de jouteurs s'affrontèrent sur deux jours. La première journée fut assez lamentable pour les représentants du Lyonnais-Dauphiné qui ne totalisèrent que 5 victoires contre 10 pour la Couronne. La seconde journée s'annonça sous de meilleurs hospices pour le Duché puisqu'il y eu égalité lors de la première passe (3-3) et la deuxième fut dominée par les concurrents du Lyonnais Dauphiné (4 victoire contre 1).
Par contre le résultat final ne laissa aucun doute : la Couronne sortit vainqueur des joutes !

Le Banquet de Clôture

Pour clôturer les festivités, un banquet s'imposait… Les mets les plus raffinés et les plus typiques furent apportés de toutes les villes du Duché, sans oublier les vins de la vallée du Rhône ou la fameuse Clairette, chère au cœur des diois…
Il y eut également une démonstration de chasse au faucon pèlerin par le seigneur Pao, Seigneur de Crozes et de Châteauneuf de Galaure, Seigneur des lances de Briançon et Fauconnier à ces heures perdues. Il fut remarquablement assisté par Ramsès, son chien qui ramène le gibier.
Puis, quand tout le monde eut bien ripaillé, on demanda à ce que les torches soient éteintes pour laisser place à un spectacle pyrotechnique haut en couleur. Un feu d'artifice illumina le ciel lyonnais de ses milles éclats et ravit les personnes présentes qui étaient peu coutumières de ce genre de démonstration

_________________

Gazette Dauphinoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=casmir
Casmir
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 32
Ville : Dié
Métiers : Bléiculteur, Charpentier
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Dié - 6 juillet 1455   Ven 6 Juil - 13:35

La parole aux valeureux soldats


Interview DameRosanna
Citation :
L : DameRosanna, vous avez été décorée par une Citation à l'Ordre de l'Ost pour votre engagement dans la Compagnie Mont Aiguilles. Qu'avez-vous ressenti lorsque le capitaine, Dame Gem, vous l'a remise ?

R : J 'ai été très émue et très fière aussi. Il est toujours agréable de recevoir une distinction.

L : Quel est le souvenir le plus éprouvant que vous avez de cette campagne ?

R : Le souvenir le plus éprouvant a été de se battre continuellement pour ravitailler les soldats... Certains n'avaient parfois plus rien à manger et nous avions la hantise de ne pas pouvoir les dépanner. Les bretons nous ont mené la vie dure sur les marchés.

L : Et le plus heureux ?

R : Le plus heureux a été de faire la connaissance des soldats des autres garnisons, de la chaleureuse ambiance qu'il y avait, de l'entraide constante entre nous tous.

L : Vous avez été maire de Die par le passé. Que souhaiteriez-vous dire au Diois qui vous portent toujours dans leur cœur puisque vous êtes citoyen d'honneur de Die ?

R : Qu'ils continuent à contribuer à ce que Dié reste un charmant village où règnent la sérénité et la prospérité. Si chaque diois apporte sa modeste pierre, Dié continuera à être un formidable village.
Merci beaucoup Dame Rosanna.


Interview Linala

Citation :
Lo : Qu'avez vous ressenti durant ces trois mois loin de votre ville et de vos amis? Et si vous deviez repartir en guerre le feriez vous?

Li : Je repartirais de suite!
Je m'explique... Certes nous sommes passés par des moments de doute, de peur, de dangers...
Nous avons affronté des hommes et des femmes sur le champ de bataille. Nous avons tué, nous avons été blessés, nous avons été confrontés à la haine de l'ennemi.

Certes j'ai quitté ma ville, mes amis, l'homme de ma vie... Ce fut très dur! L'éloignement, le manque de nouvelles... Les chemins qui nous éloignent au sens propre comme au sens figuré...
On pense que l’on rentrera et que tout sera comme avant et ça nous aide à avancer mais non...
Je suis rentré et je n'ai plus reconnu ma ville, beaucoup de mes amis étaient morts...
J'étais un peu perdue...
Mais je ne regrette rien! Cette campagne militaire fut une aventure humaine que je n'échangerai pas pour tout l'or du monde!
Je suis rentrée changée, j'ai mûri, j'ai rencontré des personnes formidables! Tissée des liens qui ne pourront jamais se briser!
J'ai compris ce que voulais dire « Frères d'Armes »! Le Dévouement pour le royaume, le duché et pour son frère!

Cette campagne, c'est 3 mois de vie intense
Cette campagne, c'est une aventure humaine, une période de ma vie que je n'oublierai jamais.
Cette campagne c'est une partie de moi que j'ai laissé en Bretagne.

Lo : Linala vous étiez Lieutenant dans la Compagnie Mont Aiguilles et vous êtes encore Aide de Camp Royal. Votre bravoure, votre disponibilité et vos prises de responsabilité vous ont permis d'être décorée par la croix de St Georges. Qu'avez-vous ressenti lorsque le capitaine de l'Ost vous l'a remise ?

Li :Et bien je dois dire que je n'ai pas fait tout ça pour la décoration bien évidement.
J'avoue cependant que j'ai été particulièrement touchée.
Monter sur l'estrade devant notre capitaine, la reyne de France, le Grand Maistre de France Juju(Juliano Di Juliani)... et recevoir la plus haute distinction de l'Ost était pour moi un peu surréaliste.
Ce moment je ne l'oublierai jamais. Ce fut le dénouement inattendu de ces 3 mois de campagne.

Lo : Depuis cette cérémonie, vous avez été promue Seigneur des lances. Pensez-vous que votre participation à cette longue campagne vous a servi pour obtenir ce poste ?

Li : Oui bien évidement...
Je suis partie simple Coutilière je suis revenue Chef de Lance! J'ai put m'exprimer là-bas comme jamais je n'aurais pu le faire à Dié.
En arrivant j'ai fait ouvrir un camp d'entraînement parce qu'il était important pour moi que tous, nous puissions nous préparer au combat!
Je fus alors remarquée et peu à peu, on m’a confié des missions, des responsabilités.
J'ai gagné la confiance de Strakastre, alors Capitaine de Compagnie. Après sous le commandement de Regimon, on nous surnommait les « Equipiers de Choc »!
Mon parcours est donc totalement atypique. J'ai monté les échelons de la hiérarchie de l'Ost très vite, mais ce ne fut possible que parce que je m’en suis donnée les moyens !
Je me suis donnée corps et âme dans cette compagnie pour assurer le bon déroulement des opérations.
En rentrant à Dié, je n'avais plus à prouver ma valeur de soldate! J'ai pris mon rôle de Chef de Lance à cœur, essayant de redynamiser la garnison qui avait subit de lourdes pertes. J'ai essayé de former les soldats, de leur faire partager mon expérience de la guerre...
Et me voila Seigneur des Lances!

Lo : Que souhaiteriez vous dire au Diois qui vous tienne particulièrement à cœur ?

Li : Je voudrais leur dire de croire en leurs rêves!
Je voudrais leur dire que s’ils ont des envies, et bien qu'il se donne les moyens de les assouvir!
Je rêvais de faire une carrière militaire, aujourd'hui je suis Seigneur des Lances et Aide de Camp Royal.
J'avais envie de m'engager politiquement, je suis Échevin et membre des Gones!
Toutes les bonnes volontés sont bonnes à prendre alors prenez-vous par la main et vivez!
Princesse_Lotus, journaliste dioise

_________________

Gazette Dauphinoise


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=casmir
Casmir
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 32
Ville : Dié
Métiers : Bléiculteur, Charpentier
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Dié - 6 juillet 1455   Ven 6 Juil - 13:35

Le citoyen d'honneur de Dié


Depuis plusieurs jour déjà, la mairie, et la responsable du programme « Citoyen d’honneur de Dié » Axel2Fersen, travaillaient d’arrache pied pour préparer la cérémonie pour récompenser Le Citoyen D’honneur de Dié.

Apres avoir demander au villageois de nommer quel était pour eux le meilleur pour avoir cette distinction, plusieurs noms ont été donnés, le conseil municipal après le vote en a ressorti trois, ce fut la première surprise.

Le 8 juin de l’an de grâce 1455, après avoir tout préparé, la cérémonie a enfin débuté. Et les nommés sont Messire Demons, DameRosanna et Dame Anastasie. Trois personnes qui ont marqué le village de Dié à tout jamais par leur implication et leur dévouement.

Le premier appelé fut Messire Demons, en montant sur l’estrade il fut accompagné d’un tonnerre d’applaudissements, ancien maire, sergent et lieutenant de Dié, Demons a tout fait pour améliorer le niveau de vie à Dié.
La seconde personne appelée fut DameRosanna, et là ce fut un véritable moment d’émotion, car tout le monde sait à quel point DameRosanna aime Dié et même si aujourd’hui elle n’y habite plus, son cœur y vit toujours. Elle fut encore plus émue du fait que c’est sa meilleure amie qui lui remit cette distinction. DameRosanna a été pendant un temps maire de Dié, elle est aussi Rédactrice à la Gazette Dauphinoise, Tavernière "Aux mille délices".
Et enfin la dernière appelée fut Anastasie, qui bien qu'elle ait quitté le village Dié la porte toujours dans son cœur pour rapporter les dires Dame Axel2Fersen, Anastasie fut maire de Dié, ex-sergent, lieutenant, et ex-responsable des parrainage a Dié, tant de travail et de dévouement pour notre village que ça aurait été étonnant de ne pas la voir recevoir cette distinction.
La fin de la cérémonie était encore plus émouvante avec les retrouvailles de ses trois personnes, ces trois noms qui resteront à tout jamais gravés dans les mémoires des diois.

Espoire, directrice de la rédaction dioise


Interview des laureats


Interview de Anastasie
Citation :
E : Etes-vous étonnée d’avoir reçu cette récompense ?

A :Je ne m'attendais pas du tout à recevoir cette récompense, je j'ai pas voulu en recevoir lorsque j'ai travaillé pour Dié. Je n'ai pas fais çà pour çà, mais pour aider mon prochain.

E : Vous n’habitez plus Dié mais ne vous arrive-il pas de regretter le temps ou vous y viviez ?

A :Il ne faut jamais regretter ses faits et ses gestes, il faut savoir les assumer, mais il est vrai que parfois Dié et ses villageois me manquent, c' est aussi pour çà que je vais faire quelques voyages pour retrouver les personnes que j'apprécie énormément.

E : Si vous aviez quelque chose à dire au diois, vous diriez quoi ?

A :Ce que je dirai aux Diois et bien déjà un grand merci pour tout ce qu'ils m'ont apporté, bien ou mal car grace à eux, je suis devenue la femme d'aujourd'hui, qui aime aider de quelque manière que se soit.

Ensuite je dirai pour finir, que chaque personne doit savoir donner pour recevoir, et qu il ne faut pas hésiter à le faire, c est un bien enrichissant.

Merci aussi pour cette récompense qui m'a énormément touchée.

Interview de Demons:
Citation :

E : Etes vous étonné d’avoir reçu cette récompense ?

D : Etonné ? Oui et non. Il y a tellement de personnes potentielles pour cette récompense que je ne pensais pas être cité, de plus la période où j’ai le plus travaillé pour Dié date (hrp) d’environ un an. Depuis la ville a changé, les anciens sont disparus, morts ou ont déménagé, donc peu de personnes se souviennent encore de ce temps. Mais bien entendu le passé laisse des marques et je suis vraiment très agréablement surprit qu’on se souvienne de moi au point de me décorer citoyen d’honneur. Mais je savais que Dame Julienurs m’avait proposé pour être citoyen d’honneur, donc à mon annonce lors de la cérémonie de remise de médailles je n’ai pas beaucoup été surpris , je l’ai beaucoup plus été lorsque j’ai appris cette demande.

E : Vous êtes un modèle pour tous les diois, qu’est-ce que cela vous faitl de le savoir ?

D :Je ne pense pas que l’on ne puisse parler de modèle. Car tout ce que j’ai fait n’est pas florissant. Je pense que c’est plutôt un état d’esprit. J’avais envie de m’investir pour ma ville et c’est en la faisant vivre que je trouvais du sens à ce que je faisais. Et je suis content d’avoir pu l’aider à grandir car vraiment Dié est une ville formidable qui a au fond d’elle-même beaucoup de secrets et de trésors. Savoir que des personnes ont apprécié mes actions pour la ville me fait plaisir car cela me donne envie de continuer à m’investir, si mon travail plait alors autant continuer. Mais si un jour on me dit stop alors je m’arrêterais ou réfléchirais à comment repartir.

E : Si vous aviez quelque chose à dire aux diois, vous diriez quoi ?

D :La première chose que je dirais c’est merci, merci du fond du cœur car sans vous, les diois, je ne serais sûrement pas ce que je suis aujourd’hui. Et la seconde ce serait bravo, bravo pour ce que vous êtes et ce que vous faites. Die est une superbe ville alors aimez là et faites la vivre !

Interview de DameRosanna:

Citation :
E : Etes vous étonnée d’avoir reçu cette récompense ?

R: Oui, je suis surprise de recevoir cette récompense, je ne m'y attendait pas du tout d'autant plus que cela faisait un moment que je n'étais plus sur Dié à cause de la guerre et cela m'a fait chaud au coeur que malgré tout, les diois continuaient à penser à moi.

E : Vous n’habitez plus Dié mais ne vous arrive-il pas de regretter le temps ou vous y viviez ?

R: Je n'habite plus Dié mais voilà la grande nouvelle... Je reviens y vivre! Dès que je serai rentrèe de ma mission militaire, le première chose que je ferai sera de réemménager à Dié afin d'y retrouver tous mes amis.

E: qu’est-ce que cela vous fait-il d’avoir été récompenser avec Demons et Anas ?

R: Le fait d'être récompenser avec mes deux amis a rendu la récompense encore plus belle! Demons a toujours été pour moi un modèle et un référent, quant à Ana, ma meilleure amie, nous avons partagé tellement de choses ensembles. Nous avons eu l'occasion de travailler tous les trois main dans la main.

E : Si vous aviez quelque chose à dire au diois, vous diriez quoi ?

R: Je leur dirai tout simplement merci et surtout, continuez à faire de Dié ce qu'il est! Et à bientôt en taverne!
Espoire, directrice de la rédaction dioise

_________________

Gazette Dauphinoise


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=casmir
Casmir
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 32
Ville : Dié
Métiers : Bléiculteur, Charpentier
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Dié - 6 juillet 1455   Ven 6 Juil - 13:37

Honneur aux mineurs à la Saint Jean


Citation :
Quelle meilleure occasion que la Saint Jean pour à la fois faire la fête et honorer une profession qui travaille durement chaque jour pour la collectivité? Le Gouverneur du Lyonnais Dauphiné , William de Baudoint dit Boly, a décidé de récompenser les mineurs "en organisant une journée toute particulière en leur honneur". D'une part, le salaire de la journée passera de 16 à 18 écus (si les taverniers suivaient le mouvement et passaient la bière ce jour là à 0.65 écus, cela en ferait 3 de plus en rentrant du travail mais je m'égare). D'une part donc, il y aura augmentation de salaires à la mine ce jour là. Mais, d'autre part, et ceci intéressera l'ensemble de nos lecteurs, il y aura une grande fête avec des épreuves sportives richement dotées et bien sur les traditionnels feux
en soirée. Vous pouvez trouver tous les détails ici :
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=247063 mais sachez déjà qu'il faudra lutter et lancer la hache. Tout un programme!
En tout cas, que vous lanciez la hache, déboîtiez l'épaule de votre voisin ou simplement have a few dans votre taverne favorite, ayez une petite pensée pour les mineurs, ça ne gâchera pas votre fête, bien au contraire. Et, surtout, n'oubliez pas, la tradition dans nos régions interdit aux jeunes filles de dire non le soir de la Saint Jean. Le tout sera de leur poser la bonne question!
Rotor, journaliste diois

_________________

Gazette Dauphinoise


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=casmir
Casmir
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 32
Ville : Dié
Métiers : Bléiculteur, Charpentier
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Dié - 6 juillet 1455   Ven 6 Juil - 13:37

Fait-Divers


Etranges phénomènes à Dié:

Citation :
Le charmant village de Dié a connu ces derniers temps des phénomènes étranges... Alors que plusieurs villageois étaient paisiblement attablés dans une taverne, un étranger venu de Valence fit son apparition. Quelques instant plus tard, un fantôme répondant au nom de Gaspard vint perturber la quiétude des villageois. Non seulement content de perturber les conversations, il prenait en plus possession de certaines personnes leur faisant faire ou dire des choses incongrues et souvent mal placées. Fort heureusement, il n'y eu aucune séquelle pour les victimes et quand l'étranger repartit, tout aurait dû rentrer dans l'ordre.
Malheureusement, il avait confié son secret à un villageois de Dié qui, à son tour, adopta un fantôme nommé Igord. A nouveau des perturbations survinrent dans les tavernes. Mais grâce à Dieu ces agissements ont l'air d'avoir aujourd'hui cessé...
Princesse_Lotus, journaliste dioise


Brigandage sur nos routes:


Citation :
Beaucoup d'honnêtes citoyens ne conçoivent pas que les brigands ne craignent pas la loi et pensent qu'ils se terrent dans d'obscures cachettes pour échapper aux conséquences de leurs actes. Il seraient bien surpris (et peut être indignés) d'apprendre que le quartier général des plus vils bandits, la Grotte des Joyeux Brigands
http://lgjb.fr-bb.com/index.htm est ouverte au public. Si cela ne suffisait pas, ces misérables tiennent à jour (ou du moins tenaient il y a encore quelques mois) la liste de leurs sinistres exploits, afin de pouvoir attribuer le noble titre de champion du brigandage sur les routes ou du détournement de fond. On pourrait presque parler d'ingénuité devant ce Hall of Fame du crime s'il ne mettait en scène le vol et à l'occasion le meurtre d'honnêtes citoyens. En tout cas, un rapide survol de ses trois catégories (brigandage sur route solo, en groupe et détournement de fonds) nous livre quelques surprenants enseignements.
Ainsi, certaines âmes candides se risquent sur les routes sans escorte avec 18000 écus en poche. D'autres, plus noires mais pas plus avisées, risquent angine et procès pour 98.05 écus (et s'en vantent!). Comment on peut voler 98.05 écus est d'ailleurs une question que je laisse à la sagacité du lecteur!
Mais, est-ce que ça rapporte, me direz vous (ou du moins, me diront les coeurs les plus secs parmi vous): hmm, pas trop mal hélas! La moyenne de ce "top 57" (et pas 50, décidément le criminel n'aime pas les chiffres ronds) est de 3179 écus. De quoi laisser rêveur mais la moyenne, ici comme ailleurs, ne veut rien dire. Le "vrai" butin moyen (la médiane donc) est de 600 écus, encore très au dessus du revenu durement gagné de la plupart d'entre nous. Même des misérables comme par exemple un certain Falsacappa qui accumulent les "sorties" à 56 écus gagnent mieux leur vie que le possesseur d'un champ où d'un potager. Mais l'honnête artisan peut dormir tranquille, lui, ce qui n'a bien sur pas de prix!
Rotor, journaliste diois

_________________

Gazette Dauphinoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=casmir
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dié - 6 juillet 1455   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dié - 6 juillet 1455
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Juillet 1455
» CDF 2011 - La Rochelle du 21 au 24 Juillet
» 14 juillet, pétard et feu d'artifice autorisé...
» Paintball - 18 juillet
» Planning du 14 au 20 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Gazette Lyonnaise-Dauphinoise :: Rez-de-Chaussé : Accueil :: Bibliothèque :: Archives des Editions-
Sauter vers: