Le journal du Lyonnais-Dauphiné
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» La Gazette Lyonnaise-Dauphinoise du 25 juillet 1464
Mar 26 Juil - 16:36 par Arwel

» La Gazette Dauphinoise du 22 février 1457 Nouvelle charte graphique
Jeu 14 Juil - 22:43 par Arwel

» Arrivée De Keyne De Troie
Jeu 26 Aoû - 17:24 par Arwel

» Arrivée de xyphos
Jeu 18 Juin - 12:14 par xyphos

» La Gazette Dauphinoise du 22 février 1457
Dim 22 Fév - 17:20 par Arwel

» Arrivée de kevin4310
Sam 24 Jan - 14:09 par Arwel

» Arrivée de Guilin
Mer 21 Jan - 19:00 par Guilin

» Gazette Dauphinoise du 17 janvier 1457
Dim 18 Jan - 4:11 par Arwel

» Selrach arrive !
Dim 28 Déc - 10:18 par Selrach


Partagez | 
 

 [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456

Aller en bas 
AuteurMessage
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Lun 30 Juin - 20:16


Edition dauphinoise du 19 aout de l'an 1456


Edito



Chères lectrices, chers lecteurs,

Voici une edition dauphinoise après un long moment de silence. De nouvelles recrues, de la jeunesse dans les rangs, et de l'envie. Avec mon amie et neanmois collaboratrice de charme lotus, nous allons tout faire pour reprendre vie a la gazette.merci du soutient

Et pensez également à fréquenter la Halle, des événements graves ou festifs s'y déroulent. Des informations vous sont données...

N'hésitez pas non plus à nous dire ce que vous souhaitez lire dans la Gazette, car c'est pour vous que nous la faisons...

La direction

Sommaire


Dauphiné:


festivités
match de soule Dié VS Vienne
bal des recrues et interviews
la guerre en bretagne


Dié:


interview de Gilou19 maire de Dié
animation: chasse au tresor


briançon:

animation: jeu de dames
les ESB recrutent


divers

divertissements
a savoir
recette de cuisine medieval
poesie medieval
devinette française du moyen age


Dernière édition par Edgared le Mar 19 Aoû - 12:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 16:55

Festivités


Festivités de Sainct-Georges en Dauphiné

Tir à l'arc

Les festivités en Lyonnais-Dauphiné ont porté sur Sainct-Georges il y a quelques semaines de cela. Parmi les différentes épreuves, nous avons pu apercevoir le concours du tir à l’arc, de la représentation du Dragon, ainsi que des joutes verbales.

Le concours de tir à l’arc a réunit 8 participants. Avec ses 4705 points, Sieur Feanaro56 s’est vu remporté la victoire.

Représensation du Dragon

La représentation du Dragon a accueilli 4 participants qui ont du présenter un dessin sur ce thème particulier.
Parmi les candidats, nous avons pu apercevoir Sieur Guidel, Sieur Salah ad'Din, Sieur Seigneur_Perceval et Dame Zoyas. Chacun a pu voter publiquement pour l’œuvre qu’il préférait. Cependant, la décision du Jury a été critiqué. En effet, les règles n’étant pas été clairement prononcé à l’avance, nous avons eu droit à quelques remous sur le vainqueur qui se sont finalement terminé par la victoire de Dame Zoyas qui nous a offert ce beau tableau :



Joutes verbales

Dame Zoyas et Sieur Kernos puis Dame Nynaeve et Sieur Phelim se sont successivement affrontés durant les joutes verbales. En finale, nous avons pu apprécier l’échange entre Dame Nynaeve et Sieur Kernos qui s’est terminé sur la victoire de Sieur Kernos.

Enfin, pour clôturer ces jeux, un bal de clôture a été lancé, auquel toute personne est conviée :

http://forum.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=328714


Alixe


Dernière édition par Edgared le Dim 6 Juil - 17:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 16:58

Evénement sportif

Match amical de soule: Dié vs Vienne


Pour une reprise et un coup d'essai, ce fut un coup de maitre!
Afin relancer la soule dans leur ville, la Clairette Team de Dié et les Gniarkeurs de Vienne, sous l'impulsion de leur capitaine respectif Feanaro et Vanack, s'étaient donné rendez-vous en ce dimanche 25 mai, sur le stade diois, pour un match arbitré par kazert.
Inutile de dire que les deux équipes étaient remontées à bloc, quelques chopes de bière aidant! Le soleil était au rendez-vous et les spectateurs, sur le bord du terrain, hurlaient leurs encouragements comme si leur vie en dépendait!

Le match commença un peu timidement au premier tour, les deux équipes cherchant leurs marques. Mais le mouvement venant toujours d'une femme, là il vint de Voya, gniarkeuse professionnelle! Le match s'emballe et les Viennois prennent peu à peu l'ascendant sur de farouches Diois. Après maintes séquences de va-et-vient de la soule, il fallait que le salut, encore une fois, vienne de femmes! Dans une dernière action éblouissante de spontanéité, Péné lança la soule à Voya, qui s'éleva dans les airs comme portée par Ténacité, et atterrit dans l'en-but, donnant la victoire aux Gniarkeurs, après un match âpre et disputé!


Composition des Equipes:


Les Gniarkeurs Viennois
1.Kingtiti
2.Pénélope ( F)
3.Voya ( F)
4.Le troll
5.Space
6.Rebaile ( F)
7.Venec
8.Slad
9.DD
10.Bréha
11.Noburo


La Clairette team de Dié
1- Darrow
2- Xias(F)
3- Le_chat
4- Kernos
5- Espoire(F)
6- Axel2fersen(F)
7- Glouton
8- Feanaro ( capitaine )
9- Frutass(F)
10- Thundermae
11- Lotus(F)


Citation :
Questions à l'arbitre



1- Depuis combien de temps êtes-vous arbitre officiel de soule?

Alors là, une colle......hum, cela doit bien faire maintenant un an , non quinze mois.


2- Comment avez-vous trouvé ce match?

Rapide, mais intéressant! En effet Vienne a pris une position de départ très peu conventionnelle , qui je dois avouer m'amenait à penser que le match aller être difficile et long pour eux.
Ce qui ne fut pas le cas, mais je pense que Dié est une équipe jeune qui doit apprendre , car a un moment donnée elle devait réagir autrement par son centre et enfoncer Vienne. technique dangereuse mais payante plus d'une fois.
Par contre l'ambiance était de feu. Cela fait plaisir de voir cela!


3- Quels commentaires aimeriez-vous faire, concernant ce match, ou la soule en général?

Cette question n'est pas bien différente de la précédente, du moins pour ce qui est du match.

Pour la soule! Bien, c'est un sport fraternel, hurlant de bonheur et de jouissance.....
Les règles vont peut être évoluer, les championnats ducaux sont lancés un peu partout.
La prochaine coupe est en préparation, pour les arbitres c'est vraiment un travail de tout heure, mais aussi un vrai plaisir.

Il faut jouer .....

rebaile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 16:59

Bal des recrues et interviews


Bal des recrues

Le bal des recrues se déroule cette fois ci dans un champs en extérieur, avec des tables dressées, de la bière et toute sorte d’alcool fort ou moins fort.

Nous avons pu voir les présentations de quelques nouvelles recrues accompagnées par un soldat de l’ost.
Quelques questions lui ont été posé, et je dois dire que certain ont bien réussi leur passage d’entrée

Voici les quelques recrues soldat qui se sont présentées :

isilween et alixe
elisabeth et tenshei
bebert et cocoleri
rosa et imationgirl
vanack et futurprincesse
botta et lebelier
pithcoup et NDJ
seigneur mort et thellys
sephiros et bigoudenn la belle
akula et adri44
erestie et angel1er
alex et rebaile
legends et hanabischi
erestie et angel1er
nyna et L34tm4n
luffy324 et vidare
fhar et jehan des escoffons


quelques recrues qui se sont illustrées par leur belle parole a l’exemple d’alixe un peu impressionnée , voici quelques passages condensé, le bal fut tellement plus riche

Citation :
alixe : Mes objectifs sont simples ; j’aimerais apprendre le maximum pour mettre ensuite mon savoir à disposition des nouveaux-venus, ce dont j’espère qu’un jour ce sera possible.
Mon avenir, je ne peux l’envisager avec certitude, mais peut-être qu’avec l’Ost voyagerais-je ou irais-je à la guerre ! Dans tous les cas, protéger mon Duché serait un honneur.


Imationgirl : Je pense aussi, que le fait que l'on ait un parrain soit une bonne chose pour nos débuts...On peut demander conseil, s'informer, on a quelqu'un sur qui compter...C'est pour cela que je tiens à remercier Lotus, Zoyas et Rosa à qui je dois énormément pour tout le plaisir que j'ai pris jusque maintenant...

Pour conclure, moi, mes débuts, un vrai jeu d'enfant ^^ Je souhaite à tous un accueil aussi chaleureux, et une entrée aussi facile...Bon juste le ptit passage à l'école où faut en baver un peu..Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle !!

Lebelier:Pour conclure, c'est dans ces efforts au nom d'une cause juste que des liens forts se nouent avec des hommes et des femmes qui font de l'Ost dauphinoise ce qu'elle est : un groupe solidaire et unis de frères d'armes.
A vous futur recrues, je vous invite à entrer dans l'Ost pour vous battre pour la plus belle des causes et de connaître ce lien fort qui unis chacun des soldats présents en ces lieux.


interviews des recrues et soldats:

Voici quelques interview piquées après le bal :

Bebert : recruteur de la garnison de Lyon

Comment s’est passé le bal avec ta recrue cocoleri ?
j’ai pas eu du mal avec coco l voyant en taverne tout les jours c’était facile de l’emmener

Quels enseignements et conseils lui a tu prodigué ?
je lui ai tout appris car pour moi qui suis même pas recruteur c’est la vérité qui compte alors je leur parle de tout les astreintes pas de voyage les miches de pain^^^^
ils aiment ça et arrivent motivé
mieux que ça jetais aussi intimidé quelle et elle se débrouille bien en rp


Comment te sens tu ?
comment je me sens eh bien je t’aime très fort mon lapin


Imationgirlcoutilière de la garnison de dié

Ce fut une première pour toi ce bal!
Ne t’es tu pas senti impressionné devant tout ce public ?

Hmm...Je pense que mon évanouissement est quand même un signe qui me trahit...Oui, j'ai stressé devant tout ce monde...Quand on arrive et que l'on voit tous ces visages, qui, à l'annonce de votre nom sont prêts à vous écouter on panique quelque peu...Par contre, dès que j'ai commencé à parler, à raconter, j'avais complètement oublié ce qui m'entourait, une seule chose comptait, leur faire découvrir ce que j'avais vécu...


Quels ont été tes impressions a la fin de ton discours ?
Et bien, j'étais assez contente de moi...Je pense avoir réussi à leur faire revivre mes joies, mes craintes, mes peurs, mes soucis, bref tout ce que j'ai ressenti lors de ma formation...J'ai dit ce qu'il m'est venu sur le moment, ce que j'avais envie de leur faire partager...Donc pour de l'impro, je ne m'en suis pas si mal sortie...

As tu fait de nouvelles rencontres ?
Arf...Beaucoup de boulot en ce moment dans les champs, chez moi...Donc pas trop le temps pour des mondanités...Mais j'ai quand même prit le temps de discuter et de boire un verre avec ceux que je connaissais déjà...En tout cas, ce bal était une première, mais j'ai vraiment passé un moment fort agréable...


Zoyas: maistre recruteuse en chef

comment se passe le bal?
Ben les musiciens ont pas commencé à jouer !! Cela va j'espère arriver, j'avais prévu de faire démarrer l'orchestre après la dernière présentation.
Mais sinon, la rencontre des anciens avec les nouveaux aura permit aux soldats qui sont venus de nouer de nouvelles connaissance, et les élèves ainsi que nouveaux coutiliers vont s'intégrer plus facilement je penses !



La gestion ne fut pas trop difficile ?

Pour la préparation des differents passages des élèves, j'avoue que les organisatrices se sont un peu arraché les cheveux, mais heureusement, grâce à la rapidité de réaction de Lotus et Pitchoup, cela s'est quand même pas trop mal passé !

Et surtout, j'espère que maintenant, pour le bal, tout va bien continuer, avec toujours de l'alcool qui coule à flot, et de la viande séchée !


Les recrues ont l’air motivées, ce doit être une satisfaction pour vous ?
Oui, c'est une satisfaction pour moi, ainsi que pour tous les recruteurs qui les ont trouvé et testé avant de les amener à l'école, ainsi que pour chaque instructeur et instructrice !

Beaucoup de monde est derrière tout cela, et leur motivation vient de biens des gens !

Je les félicites tous d'ailleurs !


Y’a t’il eu de nouvelles surprise, que nous réserve la suite ?
Pas de surprise, la suite, c'est le bal, et pour l'avenir de l'Ost, continuer à recruter pour nous envoyer de futurs soldats à l'école !!

Edgared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:00

La guerre en Bretagne


Diverses fourberies bretonnes ont contraint Sa Majesté Levan III à lever la trêve déclarée dans tout le Domaine Royal en ce jour du 8 avril de l'an de grâce 1456.
Quelque jours plus tard le Capitaine de l'Ost dauphinois, Walan de Meyrieux, lançait un appel auprès des soldats de l'Ost afin de lever une armée pour apporter soutiens à notre Roy. Les soldats répondirent par dizaine et l'armée Vae Victis fut rapidement constituée sous le commandement du Capitaine de Compagnie Nestor.
Le départ fut lancé le 18 avril et l'armée se mit en marche durant plusieurs jours. Une joyeuse ambiance parcourait les rangs, un peu d'action en prévision rendait les hommes sereins. Rien ne semblait pouvoir assombrir le moral des troupes...
Pourtant Aristote en avait décidé autrement…

L'armée n'était pas encore arrivée à destination qu'ils apprirent la mort mystérieuse du jeune Coutilier Louix de Briançon. Une fièvre étrange s'était emparé de lui et l'avait laissé sans vie au petit matin.
Quelques jours plus tard, une autre sinistre nouvelle arriva. Le coutilier Faillus avait été retrouvé dans un état… membres brisés, yeux brulés, complètement inconscient mais vivant… Il fut confié à des frères cisterciens au Mans.
L'ambiance joyeuse du départ se teinta doucement d'une angoisse palpable. L'ombre de la Grande Faucheuse planait déjà alors que les combats n'avaient point encore commencé…
Mais il en fallait plus pour mettre en déroute cette vaillante armée…
Les soldats étaient soudés entre eux, des amitiés se nouaient ou se renforçaient dans les rangs.

L'armée arriva jusqu'aux remparts de Fougères sans la moindre résistance. Et là commença le siège plusieurs jours durant.
Les fougerais se défendait seuls, sans l'aide d'aucune armée. De pauvres villageois inexpérimentés qui résistèrent comme ils purent mais finirent par rendre les armes et abandonner leur cité aux armées du Roy… C'est ainsi que notre Commandant Nestor se retrouva à la tête de la Mairie de Fougères…
Hélas cette prise ne se fit pas sans mal. Plusieurs de nos soldats furent blessés :
Légèrement blessé: Altea
Gravement blessés : Yannek, Vivaldania, Erestie, Boursiero
Mortellement blessés : Estrella, Philippe de Massilla, Hardryan, Ellierim

Les blessés légers purent rapidement réintégrer les rangs, comme les blessés graves, grâce aux bons soins de nos hospitaliers qui ne faillirent ni ne faiblirent sous la tâche.
Ainsi l'armée Vae Victis pu partir à l'assaut de Rennes accompagnée des armées alliées présentes à Fougères.
Cette fois les armées bretonnes les attendaient hors des murs de Rennes… La bataille fut rude et acharnée et les armées alliées furent contraintes de battre en retraite et de rejoindre Fougères pour soigner ses blessés et préparer les prochains assauts.
Liste de blessés qui s'allongeait encore… :
Légèrement blessé, Akula, Helsinki, Jay64, Mart444, Wiglaf
Gravement blessés : Paprika
Grièvement blessés : Alienorin, Hans, Princesse_lotus, Memento, Wulfen
Mortellement blessés : Dedelagratte, Isilween, Jeremdehuit, Numalane, Shadowofhead

Actuellement l'armée est toujours présente à Fougères et tentera à nouveau la prise de Rennes. Des nouvelles arrivent d'autres villes Bretonnes et les alliés prennent petit à petit le contrôle des villes autour de Rennes. La Bretagne s'affaiblit de jour en jour mais refuse toujours de se soumettre au Roy…
Le retour de l'armée Vae Victis en ses terres dauphinoise n'est point pour l'heure à l'ordre du jour…


Denière minute

Depuis une autre bataille à eu lieu. Elle fut des plus sanglantes et de nombreux soldats dauphinois tombèrent sous les coups des bretons.
Voici le témoignage de la Chef de Lance Pénéloppe de France de Vienne :

Citation :
Je sais que vous êtes déjà au courant par du massacre de cette nuit......
L'oriflamme du LD se joint aux couleurs d’une armée royale, et d’une autre bourguignonne.
Puis le moment de l’assaut fut donné par Nestor d’attaquer les lignes bretonnes.
La lande est la scène d'un véritable carnage, les lances se plantent , se brisent et volent en éclats....
Bruits d’acier… lames dans le vent… cris de part et d’autre… et le sifflement des flèches passant à nos côtés. Puis tout devint alors confus !
Je brandis mon épée et fonce dans le tas, fallait prendre le dessus et c’est dans une fureur, devenu alors incontrôlable que je frappe un soldat aux armoiries bretonnes, celui-ci tombe alors à terre sous la violence du coup porté.
Je m'en délècte l'espace d'un instant, un bref instant, jusqu'au moment où j'aperçois Seb s'affalant sous mes yeux.....Arff mes pensees vont vers Aka, puis Slad qui s'écroule sur ma gauche,........ je cherche Marca du regard, il est près de moi, je lance Xéna au galop après un breton.........j'entends Space crier en se tenant le bras.....
Puis Boursiero et Dragui, Géronimo et Fhar, Pitchoup, Zwyr,Deb, Morgen, Muad.......

STOPPPPP !!!!!!!!!!!!!!

Je suis prise de nausées et me promets de les venger.....

Je pense à vous tous qui nous attendaient et ne perds rien de ma hargne je vous le promets.

Pénélope, rebelle par dessus tout

Durant cette seule nuit du macabre 15 juin 1456, 21 soldats furent plus ou moins bléssés. Certains pour la seconde fois...
En voici la liste :
Gravement blessés : Zwyrowsky, Botta
Grièvement blessés : Altéa, Fhar, Abhorach, Spacewolf, Debrinska
Mortellement blessés : Astrogoth, Boursiero, Draguione, Geronimo2751, Ithilen, Jay64, Korighan, Mart444, Muadibganesh, Paprika2, Pitchoup, Seb123, Sladificator, Walik



Interview du Capitaine de l'armée Vae Victis


Citation :
L : Bonjour Nestor, Vous êtes le commandant de l'armée Vae Victis partit en guerre en Bretagne pour répondre à l'appel du Roy. Pourriez-vous me confier le sentiment que vous avez à diriger cette armée ?

N : "C’est pour moi une grande fierté de diriger cette troupe. Une cinquantaine de soldats et volontaires à encadrer, à encourager, à écouter.
Chaque jour à leur contact m’apporte une satisfaction supplémentaire et me fait ressentir également la grande responsabilité que cela représente. "


L : Cela fait maintenant bientôt deux mois que vous êtes parti, comment sentez vous le moral de vos troupes ?

N : "Le plus dur pour un soldat est l’inaction.
Au cours de ces deux mois de campagne nous sommes passés par différents sentiments.
L’impatience lors des quinze jours de voyage qui nous ont conduits de nostre duché à Laval.
La tristesse lorsque deux des nostres périrent au cours du même voyage.
Puis la fébrilité alors que nous participions à la reprise de Laval, puis aux combats ayant permis la prise de Fougères.
La joie d’être les premiers à entrer dans cette ville conquise après de rudes combats. La peine en comptant nos blessés et nos morts jours après jours…
La fierté de voir jusqu’à huit oriflammes fleurdelisées lors de notre marche vers Rennes.
La rage et la fureur lors des dures journées d’affrontement aux abords de la capitale bretonne…
Et de nouveau aujourd’hui l’attente."


L : Votre armée a livré bataille à plusieurs reprises, comment se sont comportés les soldats dauphinois durant les combats ? Etaient-ils à la hauteur de vos attentes ?

N : "Nostre Ost a une longue expérience de la chose militaire. Cette Compagnie a été constituée sur le modèle et dans la tradition de la Compagnie dite « Mont-Aiguille » qui a participé l’année passée aux combats en Anjou et en Bretagne.
La Compagnie Vae Victis est un agrégat de vétérans et de soldats plus jeunes. Elle comporte quatre Conseillers Militaires qui sont les officiers supérieurs les plus expérimentés de l’Ost, deux anciens Capitaines, trois Seigneurs des Lances qui sont les responsables de garnisons Dauphinoises.
Je suis moi-même soldat depuis bientôt deux ans et demi et fait parti des trois catégories précitées.

Je n’ai qu’une chose à dire sur le comportement des membres de cette compagnie : les faits parlent pour moi.
Bien sur nous avons combattu au sein d’une alliance et personne ne peut tirer à lui seul les résultats obtenus.
Mais par leur force, leur courage, leur sacrifice et leur nombre, nos soldats m’ont permis de planter notre bannière à Fougères puis sur la mine entre Fougères et Rennes."

L : Auriez-vous une anecdote à confier à nos lecteurs pour clore cet entretien ?

N : "J’ai pu manger de la morte-adèle à Fougères et, bien qu’anecdotique, ceci est une de mes grande satisfaction lors de cette campagne militaire… "


L : Merci beaucoup pour vos réponses.

lotus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:02

Entretien avec Gilou19 ex Maire de Dié


Citation :
A : Bonjour monsieur le Maire !

A :* lui sourit *

A: Merci de me recevoir.

G: Mais c’est moi qui vous remercie de bien vouloir vous déplacer dans mon bureau afin de réaliser cette interview.

A : Vous venez d'être réélu Maire de Dié. Comment s'inscrit cette évolution dans votre parcours personnel ?

G: Et bien, je dois vous dire que j’ai été très content du résultat même si mon choix de me représenter n’est pas très facile vu la nouvelle réforme du Duché qu’il faut mettre en place. Chose qui n’est pas du goût de tous le monde. Ce que je peux comprendre. Mais je le redis une fois de plus, c’était une chose qu’il fallait faire sans quoi, tout le Duché aurait été plongé dans le chaos.

A: Quelles sont les qualités requises selon vous pour exercer un tel poste ?

G : Vous voulez parler du poste de Maire ? Si tel est le cas, je pense les qualités que doit avoir un Maire sont la disponibilité, être à l’écoute des villageois, être entourés par des personnes qui vous aideront dans votre travail quotidien.

A : Votre pire souvenir depuis votre prise de fonction à la mairie de Dié ?

G : Alors cela n’est pas très compliqué comme question. Quand on commence dans une place comme celle de Maire, il faut pour la plus part, un temps d’adaptation pour bien comprendre le fonctionnement.
Mon soucis, c’est que durant cette période de 2-3 jours, le marché a soudainement vu ses prix s’envoler pour atteindre des prix plus que très élevé si bien que je n’arrivais même plus à acheter les denrées que je devais vendre au Duché pour son bon fonctionnement.
La conclusion est que nous avons du travailler d’arrache pied avec mes conseillers municipaux afin de faire revenir ce marché dans des prix normaux et je suis fort de dire que nous y sommes arrivés. Encore une fois, je les en remercie de m’avoir soutenu dans cette difficulté.


A : Et le meilleur ?

G : Cela par contre est un peu plus difficile à répondre pour moi car il y en a beaucoup. Maintenant si je dois en choisir un parmi tant d’autres, je crois que sera tout simplement d’avoir été entouré par des personnes merveilleuses. Des personnes qui ont répondu à chacun de mes appels, qui ont pris du temps pour écrire des lettres, les envoyer, ... et bien d’autres choses encore.

A : Parlons maintenant de notre cité et de ses habitants ,
Comment a été perçu la modification des salaires ainsi que la modification des prix de ventes des marchandises par les villageois ?


G: Et bien, je pense que la plus part des villageois on eu un choc en voyant cette réforme. Maintenant, je peux vous dire qu’au niveau des emplois, cela se passe bien car beaucoup d’emplois se font avec les nouveaux salaires. Par contre, au niveau du marché, cela va être une autre paire de manche.
Chaque jour, je vois des marchandises au prix maximum et même moins. Mais à côté de cela, il y a beaucoup de marchandises qui restent au dessus du prix. Nous nous efforçons avec mes conseillers de prévenir chaque villageois en fonction de leur situation ainsi que avec la maréchaussée.


A: Cette reforme fait effectivement couler beaucoup d'encre , la mairie a t'elle actuellement des projets nouveaux a mettre en place ou qui seraient en cours de finalisation ?

G : Le dernier projet que la mairie à mis en place est la modification du plan échelle. Maintenant, j’avais soumis à mon conseil la modification du programme employeur méritant, mais vu la nouvelle grille des salaires, on va devoir réfléchir à le réadapter de nouveau. Sinon, pas de nouveau projet pour l’instant juste la réforme à mettre en place

A : Merci pour toutes ces précisions Messire Gilou ainsi que d'avoir d'avoir répondu avec clarté et amabilité à cet entretien ,un dernier mot à nos lecteurs ?

G : Je sais que nous parlons beaucoup de la réforme ces derniers jours, mais je pense qu’il faut vraiment que tous les habitants de cette ville se mette en tête que cela était nécessaire et que sans cela, nous n’aurions plus rien eu à vendre sur le marché, le peu de chose qui seraient en vente viendraient d’autres ville et donc les prix seraient beaucoup plus cher vu les déplacements. Donc un seul mot doit être dans toute les têtes : COOPÉRATION. Je remercie beaucoup les villageois qui ont commencé à mettre en vente leur marchandise avec les nouveaux prix. Pour tous les autres, je vous demande de le faire sans plus tarder.

A : Messire Gilou, toute l'équipe de la Gazette et moi même vous remercions de m'avoir accordé un peu de votre précieux temps .

Asiflam de Cianfarano

interview de tandark ex maire de dié en juin:

Citation :
L : Maire Fourbe, vous avez (enfin) réussi à atteindre votre objectif : devenir maire de Die.
Cela faisait au moins une douzaine de candidatures que vous déposiez. A quoi attribuez-vous votre victoire ?


T : A quoi attribuer ma victoire? Très simplement à un certain ras-le-bol des gens vis-à-vis de la politique autoritaire et répressive du Duché, qui a atteint son apogée avec cette grille de prix grotesque. Les gens en ont eu marre, ils ont voulu voir autre chose.

L : Quel(s) sentiment(s) avez vous eu les jours précédents l'élection finale et les fluctuations incessantes des sondages ? Quelle est la première chose que vous avez faite en apprenant votre victoire ?

T : A ma foi, c'était une belle élection, sans doute la plus passionnante à suivre de toute l'histoire de Dié! Conscient que c'était maintenant ou jamais, j'ai suivi les résultats avec la plus grand attention. La première chose que j'ai faite après ma victoire? Je suis allé prendre un bain de pièce d'or dans la caisse de la trésorerie municipale, mouahahahah!


L : Quand pensez-vous que votre conseil municipal sera constitué ?

T : Ma foi, le Conseil Municipal a été constitué assez rapidement, preuve que le Maire Fourbe n'est pas aussi terrifiant que cela. De toutes façons, quand je vois l'activité du Conseil, à l'exception de Messires Lechat et Mirandor, respectivement conseiller à la filière force/intelligence, et reponsable du comité des fêtes, et de vous-même, mon fidèle tribun noir, je me dis que je serais tout seul pour gérer la ville, ça ne changerait pas grand chose.


L : Comment comptez vous vous y prendre pour concilier les intérêts des diois, ceux de la mairie et les vôtres ?

T : Mon intérêt et celui des Diois est commun: donner à tous une plus grande liberté d'action et une plus grande responsabilité dans notre vie de tous les jours. Quant aux intérêts de la mairie, je ne vois pas très bien de quoi il pourrait s'agir: la mairie est au service de ses administrés avant tout, du Duché ensuite. Après cela, le seul objectif auquel elle pourrait aspirer est d'avoir des comptes à l'équilibre.

L : Suite à cette victoire, vous ne pourrez plus vous targuer d'être le candidat permanent aux élections dioises... Continuerez-vous tout de même à vous présenter à ce poste ?

T : Il est vrai que cette victoire, quelque part, est la fin de quelque chose. Je pourrais aspirer à devenir le maire permanent, mais je ne suis pas sûr que cela soit bien vu par le Duché. Comme vous pouvez le voir, je me suis représenté à ma propre succession pour les prochaines municipales: si je suis reélu, je verrais cela comme la confirmation de la volonté de Diois de voir une autre politique. Si ce n'est pas le cas, et bien dans ce cas, je prendrai des vacances bien méritées après ce mois de travail intensif!


Dernière édition par Edgared le Mar 19 Aoû - 12:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:03

Animation


Chasse au trésor


Organisé par le comité des fêtes de Die : mirandor, edgared, imationgirl !

La chasse au trésor de Die, avait pour but de trouver un trésor au final, en répondant a plusieurs énigmes.
A chaque énigme, les candidats avaient un certains nombres de temps pour trouver et ensuite se rendre au lieu suivant.
Au lieu suivant, seulement quelques parchemins étaient disponibles, et ainsi de suite.

Dans l’épreuve il y avait comme participants :
- thundermae
- ggdoye
- princesse_lotus
- mart444
- malvil
- damerosanna
- armosse
- espoire
- bavus
- alpha974
- louisette


Voici la première énigme : Aussi léger qu'une plume, aucun homme ne peut pourrait me retenir...
Qui suis-je?
Réponse : le souffle


Les éliminés au premier tour étaient ggdoye, malvil, rosa et louisette
Malheureusement Malvil et Louisette ont abandonnés avant le début de l’énigme peut être trop dur pour eux^^.
Ggodye et Rosa ont eu une mauvaise réponse et n’ont guère insistée.

Les candidats qui ont réussi devaient se rendre au lavoir et trouver les instruments qu’utilisaient les lavandières. En route ils ont croisés des bouses dues soit disant aux vaches de Gilou, pour reprendre l’expression de Bavus^^.


Deuxième énigme : confectionnés par nos chers tisserands
je fais le bonheur de ces damesles habillant de la tête au pieds
je les rends tout simplement éblouissantes…

Réponse : houppelandes

Les finalistes sont Mart, Mae et Lotus
Qui devaient ensuite se rendre au verger histoire de brouter un peu l’herbe.

Les pauvres Armosse et Alpha ont donnés 15 réponses mais n’ont jamais réussi à trouver la bonne, dommage pour eux^^. Tandis que Lotus est arrivé les doigts dans le nez et n’a pas bataillée, qu’elle est forte cette Lotus.

Troisième énigme : mon premier est la boisson de la plupart des animauxmon second est la devise de notre beau village
mon troisième se voit juste avant d’avoir du feu
mon quatrième est 1456 pour le moment
mon tout est une taverne de notre village

Réponse ; aux écus étincelants

Trop facile ils ont tous bien répondu

Quatrième énigme : Socrate et julienne possèdent chacun des clés. Socrate dit à Julienne : « Si tu me donnais une de tes clés j'en aurais le double du nombre qui t'en resterait. »
Julienne lui répondit : « Si toi tu me donnais une de tes clés, nous en aurions tous les deux le même nombre. »

Combien de clés ont Socrate et Julienne ?
( solution : Socrate a donc 7 clés et Enigme en possède 5)

Les 3 candidats sont coriaces ainsi ils n’ont pas bataillés a trouver. Leur tête commence a faire des nœuds. Ils devaient se rendre a la salle des fêtes, histoire de boire quelques verres pour changer !

Dernière question : Amante passionnée,
Pour mon amour désiré,
Quatre poèmes j'ai créé.
Une fête fût donnée
En mon honneur à Die,
En Août dernier.

Qui suis-je ?
Reponse : comtesse de Die

Question difficile auquel Mart et lotus n’ont pas trouvé un grand coup de chapeau a eux quand même, même si lotus a abandonné, ce n’est pas son genre mais je croit qu’elle avait soif.

Le vainqueur fut donc Mae apparemment ce fut trop facile pour lui

interview de Thundermae

Citation :
Comment as tu trouvé le parcours et les candidats ?
Sympa l'ambiance et les candidats

As tu rencontré des difficultés ?
Bah oui sur la dernière énigme, je ne pensais pas devoir chercher dans google, j'ai cherché dans les archives, à la mairie (le forum), notre forum et je n'ai rien trouvé, donc direction google.

Souhaiterais tu refaire ce jeux ?
Pas exactement le même mais oui un dans le style.

As tu un message a faire passer ?
Oui, que toutes les réponses se trouvent dans le jeu et les forums que l'on fréquente.

Edgared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:04


Animation Briançonnaise : Honneur aux Dames ...

En halles de Briançon, sur la place principale du village, on peut observer plusieurs tables rondes sur lesquelles sont penchées quelques personnes, silencieuses, le regard rivé sur un plateau... Ce spectacle intriguant n'est autre que la dernière animation organisée : le jeu de dame. Ce concept a été proposé par Messire Flyerstyle, le responsable de la culture et de l'animation Briançonnaises.

« L'idée du jeu de dame, m'est venu d'un habitant ancien maire très celèbre de briancon qui m'as dit qu'il avait envie de jouer aux dames. Je lui ai répondu poliment, d'accord mais il te faut un adversaire. »

Aussitôt dit aussitôt fait! Les adversaires furent trouvés, et c'est maintenant plus de trois parties qui se déroulent simultanément! Un des joueurs Ka_de_Brugeliete, l'actuel maire de Briançon, bataille même sur deux plateau en même temps ! Ce jeu de réflexion ne demande pas l'effort physique d'un match de soule, mais de la réflexion posée et de l'attention.

Depuis le début de l'occupation de son poste, Flyerstyle a organisé un projet : les miss de Briançon,
( le titre de plus belle femme de Briançon à été remporté par Akron_l_Alsacien), mais d'autres projets sont en attente à condition qu'il y ait quelques joueurs pour y participer.


Je remercie les brianconnais pour leur investissement dans les différents animations proposées. Et je voudrais leur dire que s'ils ont envie de faire quoi que soit en rapport avec les loisirs, je serais toujours là pour leur organiser.


Lhunne, attachée de Briançon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:06

Les ESB recrutent !

La soule! Qu'est-ce que c'est? Petit rappel avant de parler de notre équipe fétiche (pour les briançonnais), les ESB.

La soule, ce sport qui réunit sur un terrain 22 joueurs (11 de chaque équipe), et dont le but est de porter la soule dans les buts de son adversaire opposent depuis des décennies les villages de tout le Dauphinée, mais également ceux de tout le royaume de France!

L'équipe du petit village de Briançon les ESB, a apporté dernièrement quelques petits changements.
Tout d'abord, leur maillot a été entièrement retaillé : les couleurs sont le rose et le bleu.
Je voulais donner un nouveau soufle à l'équipe et je pensais qu'un nouveau maillot aurait été une bonne solution, a expliqué le capitaine de l'équipe, Messire Flyerstyle. Ce nouveau souffle a sans doute été concrétisé par de nouvelles recrues, trois nouveaux joueurs : benorgon, drem et val44.
le nouveau maillot (ici celui du capitaine)

Cependant, l'équipe cherche toujours à recruter, et notamment des personnes plus impliquées dans la tactiques de jeu.
Les entrainements restent légers : je préfère que les joueurs soit bons sur le terrain pendant les matchs qu'à l'entrainement. Ce qui est important aussi pour la soule, c'est la troisième mi temps donc les joueurs s'entrainent pas mal en taverne et quand ca part mal ca permet de mettre des mandales [...]. Et ca c'est très bon pour la soule aussi, mettre des gros pains dans la tronche.

Mais soyons surs d'une chose, c'est que l'équipe sera encouragée pour leur prochain match : bien sûr par les villageois, mais également par l'équipe de pompom girl dont la capitaine est Juliette71, secondée par Elisabeth1964.
Allez les ESB !

lhunne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:14

ANIMATION

Venez vous divertir

Et bien que d’animation dans notre duché en ce moment ! Alors que les joutes verbales prenaient fin, avec le concours de poésie, Vienne lançait un bal où le gouverneur lui même s’est rendu. Un concours de danse y a été organisé et c’est Pénélope et Vanack qui l’ont remporté.

On continue avec un tournoi de ramponneau prévu pour le 3 juin à Vienne alors n’hésitez pas à vous y joindre, il y a de l’argent à gagner pour les meilleurs menteurs !

Ensuite, en gargotte le Maitre du Jeu vous invite à participer au jeu des loups garous, si vous avez envie de jouer le suspens et vous mettre dans la peau de quelqu’un d’autre c’est le moment et surtout, gardez votre déguisement, car Montélimar nous invite à un bal costumé !

Avec tout cela essayez de ne pas oubliez votre champ, car faire la fête c’est bien, mais on ne vit pas d’amour et d’eau fraîche !



Et bien que d’animation dans notre duché en ce moment ! Alors que les joutes verbales prenaient fin, avec le concours de poésie, Vienne lançait un bal où le gouverneur lui même s’est rendu. Un concours de danse y a été organisé et c’est Pénélope et Vanack qui l’ont remporté.

On continue avec un tournoi de ramponneau prévu pour le 3 juin à Vienne alors n’hésitez pas à vous y joindre, il y a de l’argent à gagner pour les meilleurs menteurs !

Ensuite, en gargotte le Maitre du Jeu vous invite à participer au jeu des loups garous, si vous avez envie de jouer le suspens et vous mettre dans la peau de quelqu’un d’autre c’est le moment et surtout, gardez votre déguisement, car Montélimar nous invite à un bal costumé !

Avec tout cela essayez de ne pas oubliez votre champ, car faire la fête c’est bien, mais on ne vit pas d’amour et d’eau fraîche !

la voyageuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:15

A Savoir……..


-Au Moyen Âge, se faire traiter de bourgeois ne choque personne, puisque le mot, issu du latin burgensis, signifie habitant du bourg. Toutefois, être bourgeois ne s’applique pas au premier manant venu s’établir au bourg. Pour être bourgeois, il faut être libre et habiter le bourg depuis un an et un jour. Serfs, pèlerins et artisans itinérants n’ont pas droit au titre de bourgeois et aux privilèges qu’il confère; mais si l’on possède des maisons dans plusieurs villes, on peut se dire bourgeois dans chacune.

-Les épices sont tellement populaires dans la gastronomie médiévale que leur commerce vient même baptiser les commerçants des gens qui font commerce des denrées alimentaires, les épiciers.

-L'expression "mettre la table" à l'époque médiévale avait tout son sens. Même dans les demeures les plus aisées il n'y a pas de pièce réservée aux repas. On devait donc pour pouvoir manger monter la table qui à l'époque était composée d'une simple planche posée sur des tréteaux, que l'on recouvre d'un drap de table, le «doubier».

Phrases célèbres et leur origine médiévale :


«Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens !»
Cette phrase aurait été prononcée par Arnaud Amalric, légat du pape Innocent III chargé de réprimer l'hérésie Cathare lors du terrible massacre de Béziers en 1209. Arnaud questionné pour savoir comment distinguer les Cathares des bons chrétiens dans la ville, se serait exclamé avant de lancer ses troupes à l'assaut : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens…
Le massacre de Béziers fit entre 20 000 et 60 000 morts, il marqua le début de la Croisade des Albigeois, qui se termina en 1244 par un autre bain de sang à Montségur, dans le Comté de Foix.

asiflam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:16

Recette de cuisine Medievale


Porc aigre-doux au gingembre

Ingrédients :

- 2 kg de porc
- 700 g bouillon de boeuf
- 350 g oignons
- saindoux ou huile
- 90 g vin rouge (vin blanc avec chapon)
- 60 g vinaigre (verjus* avec chapon)
- 75 g amandes entières broyées
- 1,5 cfé gingembre
- 1/3 cfé maniguette**
- 1/4 cfé muscade
- 1/8 cfé de chaque : poivre, clou de girofle, macis***
- safran pour la couleur
- 20 g sucre
- 4 g sel (attention !)

Faites revenir les oignons émincés.
Faites revenir le porc coupé en morceaux. Ajoutez-y oignons, bouillon, sel. Mijotez le tout 1 heure à couvert.
Ajoutez ensuite amande, sucre, vin et épices délayées dans le vinaigre.
Mijotez encore 1/4h. Servez votre bonne recette de cuisine médiévale à vos convives.

*Le verjus est un condiment. C'est un jus (un suc) extrait par pressage à froid de grains de raisins récoltés à l'automne
Au Moyen Age, le Verjus était un fond acide préparé par macération de : épices , fines herbes , jus de citron , jus de raisin vert ,oseille
Il était utilisé dans les sauces et liaisons.

** La maniguette ou graine de paradis est une épice originaire d'Afrique de l'Ouest. Utilisée en France dès le Moyen age, elle entrait notamment dans la composition de l'hypocras. Pour un goût plus développé, il est conseillé de la moudre juste avant utilisation.

*** Le macis est l'enveloppe de la muscade. Il est constitué de fins entrelacs de fibres qui entourent la noix de muscade. On l'appelle également "arille" ou encore mal employé : "fleur de muscade". Il est utilisé dans les sauces, farces, légumes, terrines de poisson, … Ses saveurs sont un peu plus brûlantes que celles de la muscade.

asiflam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:17

Poésie Médievale

Un chevalier poète du Moyen-Age

Othon de Granson est né vers 1330 dans le canton de Vaux, Chevalier, homme de guerre, Croisé en Orient, il mourra en 1397 à Bourg-en-Bresse lors d’un duel judiciaire, on l’accusait d’avoir assassiné Amédée VII (le comte rouge).
C’est sans doute aussi le plus grand poète suisse du Moyen-Age.
Ayant vécu à la Cour de Savoie, c’est en français qu’il nous laissera ses plus jolis textes. Il restera pour beaucoup le prototype de l’amant mélancolique vêtu de noir, mais annonce aussi par ses textes (pas toujours pour la même Dame) la crise et bientôt la fin de l’amour courtois…

La grand beauté de vo viaire clair
La grand beauté de vo viaire clair
Et la douceur dont vous êtes parée
Me fait de vous si fort énamouré,
Chère dame, qu’avoir ne puis durée.
A toute heure est en vous ma pensée.
Désir m’assaut durement par rigueur.
Et si par vous ne m’est grâce donnée,
En languissant définiront mes jours.
Allégement ne pourraie trouver
Du mal que j’ai par créature née,
Si par vous non, en qui veut affermer
Entièrement mon cœur, sans dessevrée.
Il est vôtre, longtemps vous ai aimée
Céléement, sans en faire clameur.
Et si l’amour de vous m’est refusée
En languissant définiront mes jours.
Ci vous supplie humblement que passer
Ma requête veuillez, s’il vous agrée.
Assez pouvez connaître mon penser
Par ma chanson, qui ballade est nommée.
Plus ne vous dis, belle très désirée,
Démontrez-moi, s’il vous plaît, vo douceur,
Car autrement soyez acertainée,
En languissant définiront mes jours.

asiflam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgared
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 32
Ville : dié
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   Dim 6 Juil - 17:18

Devinettes françaises du Moyen Âge


Les devinettes du manuscrit de Chantilly

Qui est cellui en toutes bonnes villes auquel, jusques qu'il a comptee sa cause, l'on baille et par plus de gens audience en toute silence?

– C'est a la cloche de l'horloge, quant les heures sonnent.

asiflam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Gazette dauphinoise ] edition du 19 aout de l'an 1456
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gazette n°6 - Aout 2015
» La gazette
» The Great War In Europe: Deluxe Edition - GMT
» [Idée] Promotion de la Gazette
» WARHAMMER 3 EDITION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Gazette Lyonnaise-Dauphinoise :: Rez-de-Chaussé : Accueil :: Bibliothèque :: Archives des Editions-
Sauter vers: