Le journal du Lyonnais-Dauphiné
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» La Gazette Lyonnaise-Dauphinoise du 25 juillet 1464
Mar 26 Juil - 16:36 par Arwel

» La Gazette Dauphinoise du 22 février 1457 Nouvelle charte graphique
Jeu 14 Juil - 22:43 par Arwel

» Arrivée De Keyne De Troie
Jeu 26 Aoû - 17:24 par Arwel

» Arrivée de xyphos
Jeu 18 Juin - 12:14 par xyphos

» La Gazette Dauphinoise du 22 février 1457
Dim 22 Fév - 17:20 par Arwel

» Arrivée de kevin4310
Sam 24 Jan - 14:09 par Arwel

» Arrivée de Guilin
Mer 21 Jan - 19:00 par Guilin

» Gazette Dauphinoise du 17 janvier 1457
Dim 18 Jan - 4:11 par Arwel

» Selrach arrive !
Dim 28 Déc - 10:18 par Selrach


Partagez | 
 

 La Gazette Dauphinoise de novembre 1456

Aller en bas 
AuteurMessage
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Ven 7 Nov - 19:19


Edition dauphinoise du 10 novembre de l'an 1456


Edito




Chères lectrices, chers lecteurs,

un nouveau numéro de la Gazette Dauphinoise arrive, plein de politique, de cérémonies, de festivités et autres fantaisies.

C'est avec un immense plaisir que nous annonçons l'arrivée de plusieurs collaborateurs : Pouilleux, Mahauld, Sarah et d'autres encore devraient nous rejoindre. Vous pourrez les lire dès à présent pour certains, dans une prochaine édition pour d'autres.

Nous recherchons tout de même toujours des collaborateurs dans certaines villes du Duché. Puisque vous êtes arrivé(e) jusque là, n'hésitez pas à visiter nos locaux et adoptez-les s'ils vous plaisent !

Bonne lecture !

La Direction


Sommaire

Le Dauphiné

Politique

Elections ducales

Evénements

Visite du Roy en Lyonnais Dauphiné
Droit de réponse de messire Zwyrowsky
Mort de deux anciens gouverneurs du Lyonnais Dauphiné


Cérémonie de la Prévôté, octobre 1456

Recrutement de l'Ost

Festivités


Fête des Fous à Lyon
Fête de Retrouvailles


Concours

Concours des Pélerins pour le Lyonnais Dauphiné
La première Edition du Lion d'Or
Grand Concours d'écriture Ducal


Sport

La Quatrième Coupe de Soule Royale


Dié

Politique

Campagne municipale d'octobre 1456

Le Crédit Diois


Briançon

Politique

Campagne municipale d'octobre 1456

Embrun

Politique

Dernière campagne minicipale


Autres villes

Nous recrutons toujours !


Divers

Recettes

Origine médiévale d'une expression de la langue française

Dictionnaire

Poésie

Les trobairitz dauphinoises


Dernière édition par Arwel le Mer 17 Déc - 16:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Lun 10 Nov - 18:20

Le Dauphiné

Politique


Campagne des élections ducales d'octobre 1456


Nos lecteurs les plus assidus auront certaineemnt déjà lu la plus grande partie de cet article qui reprend les entretiens avec les candidats qui avaient emmené les différentes listes aux élections ducales, mais il me semble important de les publier à nouveau dans la Gazette mensuelle car ces élections font partie des temps forts de notre Duché.

J'ai lu les différents programmes avec attention et les ayant trouvés suffisamment explicites, j'ai préféré opter pour des questions plus générales, qui pourraient peut-être inciter les personnes qui ne sont pas habituées à voter à le faire cette fois. Dans un souci d'équité, j'ai également posé les mêmes questions aux différents candidats. J'ai choisi de suivre l'ordre alphabétique afin de vous présenter les différents partis et le hasard faisant bien les choses, c'est la seule tête de liste féminine qui va débuter la série des questions-réponses ! Je réitère ici mes remerciements aux différents candidats qui ont accepté de se prêter au jeu de ces questions.


Programme de l'APD et entretien avec Dame Espoire, sa tête de liste

Programme APD ici

Citation :


Arwel : A la demande de certains de nos lecteurs qui m'ont signalé qu'ils ne connaissaient pas toujours les personnes que j'interrogeais, je vous demanderai de bien vouloir vous présenter en quelques mots, ainsi que votre parti.

Espoire : Et bien, je me présente, Espoire d'Amilly, Je suis de Dié où j'ai travaillé durant quelques mois au conseil municipal, j'ai été aussi prévôt des maréchaux durant deux mandats, puis me suis consacrée à la diplomatie, j'ai été ambassadrice, vice chancelière et enfin Chancelière du LD, en même temps j'ai pris en main l'école de la prévôté dont je suis Grand Officier actuellement.

Concernant l'APD, c'est un groupe de réflexion et d'action à l'échelle du Dauphiné crée en Septembre 1453 et qui a pour objectif d'améliorer les conditions et le cadre de vie des Lyonnais et des Dauphinois.


A : J'aimerais savoir quelles sont les raisons qui vous ont poussée à vous présenter en tête de liste.

E : Je pensais pouvoir offrir mon expérience au duché, en plus un minimum de recul politique m'a fait réfléchir, je sais dans quoi je me lance, je connais les difficultés qu'on peut rencontrer, et je pense être beaucoup plus posée que je ne l'ai été dans le passé, ce qui est un bon point pour moi.

A : Qu'est-ce qui fait votre force, selon vous, par rapport aux autres partis ?

E : Notre force vient de notre ancienneté, notre expérience, nous couvrons tous les domaines que ce soit dans l'armée, la prévôté, la diplomatie, la justice, l'économie, l'église, un parti où il n'y a que les compétences, les idées, les convictions de ceux qui sont animés par la passion. La passion de l'intérêt général.

A :Que diriez-vous aux électeurs qui seraient encore hésitants dans leur choix, pour les inciter à voter pour vous ?

E : Je leur dirai tout simplement que nous demandons leur confiance, pour remplir scrupuleusement un programme voulant répondre à leurs exigences. Que nous nous efforcerons de poursuivre la défense de leurs droits, la défense de l'identité de leurs terres et que nous voulons nous battre pour un Duché en paix.
Alors à tous ceux qui veulent servir le Duché, à tous ceux qui veulent que le Lyonnais-Dauphiné soit un duché fort et prospère. A ceux là je dis, du fond de mon coeur, que nous sommes prêts à travailler avec eux.


Programme et entretien avec Phelim, en tête de la liste Gold

Programme GOLD ici

Citation :
Arwel : A la demande de certains de nos lecteurs qui m'ont signalé qu'ils ne connaissaient pas toujours les personnes que j'interrogeais, je vous demanderai de bien vouloir vous présenter en quelques mots, ainsi que votre parti.

Phelim : Phelim, ancien maire de Lyon (deux mandats), ancien procureur, ancien commissaire au commerce, ancien porte parole, batonnier du Lyonnais-Dauphiné, j'ai à mon actif 6 mois de conseil ducal (3 mandats) et 2 mois de maire (2 mandats).
Sinon j'habite Lyon depuis toujours mais j'aime voyager. On dit de moi que je suis loyal, à l'écoute, indomptable, charmeur et que j'ai une touche d'humour.

Mon parti, et bien il représente beaucoup d'anciens maires, non pas que ce soit un critère chez les Golds, mais tous ont voulu tenter l'expérience de tenir une mairie. De ce fait, c'est un parti très à l'écoute, conscient des vrais problèmes du peuple et en majorité très apprécié.



A : J'aimerais savoir quelles sont les raisons qui vous ont poussé à vous présenter en tête de liste.

P : Je sais pas trop si c'est electif de le dire *sourit*. Ce sont les compagnons qui ont énormément insisté pour que je prenne la tête de leur liste et j'ai donc fini par céder et par dire oui. Pourquoi j'ai accepté? Je ne sais pas trop, peut-être parce que je me sentais prêt pour être gouverneur éventuellement, pour apporter moi aussi quelque chose à ce duché à la tête d'un conseil. D'un autre côté, ça va satisfaire la curiosité de mes colistiers de voir ce que je donne en étant en tête.

A : Qu'est-ce qui fait votre force, selon vous, par rapport aux autres partis ?

P : Ce qui fait notre force et c'est pour moi l'essentiel, je n'aurais souhaité un autre point fort que celui-ci ... c'est que nous sommes une équipe.
Quand je vois les autres listes, j'ai l'impression qu'il y a la tête de liste et éventuellement un second ...
Nous, nous avons un premier un second, un troisième, un quatrième, un cinquième, etc, etc ... chacun s'est mobilisé dans le parti et à l'extérieur. Je n'aurais pu rêver mieux pour mon parti et pour ma liste que cette importante mobilisation chez les Gold.


A : Que diriez-vous aux électeurs qui seraient encore hésitants dans leur choix, pour les inciter à voter pour vous ?

P : Et bien, Gold est présent sur deux tableaux :
* il rassemble des gens qui ont beaucoup d'expérience ducale, qui savent donc gérer un duché
* il rassemble des anciens maires ou des conseillers municipaux qui sont eux très à l'écoute du peuple.
Ces deux qualités sont indissociables, car une fois qu'on a compris ce que veut le peuple, il faut le concrétiser et le mettre en place avec des gens qui s'y connaissent en politique ducale.

Cela, seulement deux partis l'apportent, gones et gold.
Peut-être aviez-vous des affinités avec un autre parti, mais si vous ne mettez pas une priorité sur les gens qui savent ce qu'ils font, le duché peut par la suite être géré de la façon qui vous déplairait ou pis, cela peu être sa chute ... c'est ici qu'est votre responsabilité d'electeur.

Ensuite, pourquoi Gold et pas Gones? Pas facile, mais je dirai qu'un gold est plus persévérant ... il va jusqu'au bout de ce qu'il entreprend.


A : Désirez-vous ajouter autre chose ?

P : Oui, à ceux qui auraient des questions, et elles seront les bienvenues, ils peuvent aller en gargote les poser, ou me contacter par mp. Je serai de même ravi de vous présenter mes colistiers si vous le désirez.

Programme GONES et entretien avec Hardryan, en tête de cette liste

Porgramme GONES ici


Citation :
Arwel : A la demande de certains de nos lecteurs qui m'ont signalé qu'ils ne connaissaient pas toujours les personnes que j'interrogeais, je vous demanderai de bien vouloir vous présenter en quelques mots, ainsi que votre parti.

Hardryan : Je m'appelle Hardryan, j'aime manger, marcher dans les bois, j'aime ma femme et nos enfants, je déteste les cérémonies et je n'aime pas trop les bals. Je suis fier d'être Lyonnais et je suis fier d'être Briançonnais. Je déteste qu'on s'en prenne à ma ville, ce qui est souvent le cas car il n'est pas rare que j'entende des commentaires malheureux sur la ville du bout du duché. Ça me blesse profondément, ce qui est selon moi normal quand on a été maire d'une ville 7 fois. On m'a d'ailleurs surnommé le fat municipal jadis en raison de mes nombreux mandats et, parait-il que je suis légèrement prétentieux... Je déteste tout autant qu'on s'en prenne à mon duché, et c'est pourquoi je n'ai pas honte de me présenter comme le candidat de tous les Dauphinois. J'ai aussi été CaC, brièvement procureur, je suis diacre, j'ai été très brièvement sergent de la Prévôté avant de rejoindre les rangs de l'Ost où je crois détenir le record du nombre de mois passés en tant que coutilier, cela fera bientôt un an que je le suis, mais il faut dire que je n'ai cessé de faire de la politique municipale et ducale entre temps ce qui aura considérablement retardé ma progression.

Les Gones pour moi ce sont des gens qui partagent des valeurs primordiales à mes yeux: la fidélité dans l'amitié et dans ses engagements, la franchise et l'honnêteté, la justice et l'égalité, l'implication envers les autres selon ses moyens, le sens du devoir et du service, la liberté d'expression, le respect d’autrui, l'écoute, l'ouverture d'esprit, tant de valeurs vers quoi on devrait tendre et qui permettent de faire un Gones Gouverner = Observer + Négocier + Écouter + Servir pour le bien du duché.


A : J'aimerais savoir quelles sont les raisons qui vous ont poussé à vous présenter en tête de liste.

H : Je me suis présenté comme tête de liste car j'avais la confiance de mes pairs de même que la conviction profonde de pouvoir faire une différence, par ma façon d'approcher les choses et j'ai la même conviction pour ce qui est du duché.

A : Qu'est-ce qui fait votre force, selon vous, par rapport aux autres partis ?

H : La force des Gones, en dehors de l'expérience considérable de nombre de ses membres dans tous les domaines de la vie lyonnaise-dauphinoise, c'est leur capacité à s'ouvrir à plein de choses tout en demeurant respectueux des valeurs de notre duché. C'est aussi le soutien que peut trouver chaque Gones auprès des autres membres, cette impression que l'on a, ce sentiment qui nous pousse à croire que tout est possible et qui nous permet de se réaliser.

A : Que diriez-vous aux électeurs qiu seraient encore hésitants dans leur choix, pour les inciter à voter pour vous ?

H : Je leur dirais d'y aller avec leur conviction, comme cela ils ne peuvent pas se tromper. Que ce soit pour nous ou pour un autre parti, l'important c'est de rester intègre, ce que je crois que les Gones sont.



Programme LDL

Programme LDL ici

Je tiens à signaler que Matom m'a avertie être dans l'impossibilité de répondre à mes questions, merci de ne pas lui en tenir rigueur.

Résultats des élections ducales d'octobre 1456 et composition du nouveau Conseil Ducal

La liste GONES a obtenu 40% des suffrages, la liste GOLD, 27,8%, la liste APD, 24,4% et la liste LDL, 7,8%.

Le nouveau Conseil Ducal est ainsi composé : messire Hardryan devient donc le vingtième Gouverneur du Lyonnais Dauphiné, messire Feanaro est nommé Capitaine et Premier Conseiller,messire Bastien d'Amilly, dit Sagaben est le nouveau Commissaire au Commerce, messire Phelim endosse la charge de Prévôt des maréchaux, dame Nynaeve devient Bailli, messire Kederick de Saint-Prigent est nommé juge Juge, dame Isabeau, messire Matom est le nouveau Procureur, Ecaterina de Sevillano a la charge de Commissaire aux mines. messire Boursiero, Seigneur de Saint-Nazaire devient Connétable, messire Ka_de_Brugeliete et enfin, messire Mirandor est Porte-Parole.



Arwel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Lun 10 Nov - 18:21

Visite du Roy en Lyonnais Dauphiné

En ce beau mois d'Octobre, son Altesse royale, Lévan III est venue dans la cité de Lyon, accompagnée de sa cour.

Sous les acclamations de la foule, le cortège royal est arrivé par la porte Sud de la ville, sous protection de l'Ost dauphinois. Pour cet évènement, les badauds de tout le duché étaient venus en nombre, dans l'espoir d'apercevoir son Altesse.

A l'occasion de cette visite, deux concours ont été mis en place. Tout d'abord, une chasse à l'épervier, réservée aux notables et à la noblesse. Lors de cette chasse, Messire Jean Zwyrowsky, Vicomte de Crots s'est illustré par l'adresse et la rapidité de son faucon, montrant une symbiose parfaite avec son animal. Ses adversaires n'étaient pas moins de grande qualité.

Un concours poétique fut aussi ouvert, libre à toutes les plumes désirant laisser cours à leur talent. Différentes récompenses ont été remises aux participants. Ainsi, Messire Jean Zwyrowsky fut récompensé, une fois de plus, dans la catégorie "poésie libre", Damoiselle Anne de Culan pour les ballades et Dame Gwinievre pour les portraits.

Cette visite s'est achevée à l'occasion d'un grand banquet, réunissant les membres de la suite royale, les conseillers ducaux, les nobles et les notables du duché. Selon le protocole, notre gouverneur présida donc le banquet, à la droite de son Altesse. Ainsi, au son des troubadours venus de tout le royaume, les convives ont pu se délecter des mets fins et variés.

Mahauld


Droit de réponse de messire Zwyrowsky

Suite à l'article annonçant la venue du Roy en notre Duché, messire Zwyrowsky nous a demandé un droit de réponse qui lui a été accordé avec plaisir et nous apportons donc à votre connaissance la dite réponse.

Citation :

Du vicomte de Crots, baron de Saillans et Marsanne, seigneur de Ribiers, Jean Zwyrowsky,

A la rédaction de la fameuse et excellente gazette dicte "Gazette Dauphinoise",

Respectueuses salutations!

Mesdames, messers, vous publiez dans votre gazette de ce mois passé un entrefilet à propos de la visite royale en notre province, en spéculant sur les causes possibles de cette visite eu égard à certaine actualité du mois précédent.

Or donc, les "vélléités d'indépendances de certains nobles du duché" (et vous faites bien d'employer un pluriel, car ils furent nombreux à soutenir mes déclaration, officiellement ou officieusement) ne peuvent être causes de ce voyage.

Il faut vous dire que ce voyage n'est pas à l'initiative de sa Majesté, dont l'extraordinaire piété le pousse essentiellement à se tenir en son Louvre où il peut pratiquer à loisir dévotions et actions de grâce, mais plutôt à celle de Son Altesse Armoria de Mortain, Grand Maitre de France et véritable âme du royaume en l'absence de volonté souveraine.

Son Altesse mûrissait ce projet de voyage au moins depuis le début de l'été dernier, puisqu'elle m'avait fait l'honneur de m'en entretenir à deux reprises, à Fougères d'abord, début juillet, puis par courrier, en août.

Par ailleurs, je me permets de vous faire remarquer qu'il eut été compliqué d'organiser au pied levé un tel voyage entre septembre et octobre, vu la splendeur du convoi rassemblé, et uniquement dans le but de prendre à contrepied les positions exprimées par une partie de la noblesse et du peuple dauphinois.

Pour ceux de vos lecteurs qui n'auraient pas suivi l'affaire, je me permets de rappeler les positions que vous mettez en cause.

Devant l'absence de Sa Majesté à la tête de sa noblesse et aux côté de ses peuples, devant l'effacement de l'autorité royale qui en résulte, devant l'impéritie de certaines institutions de la couronne qui ne peut que suivre, il nous avait paru que le Dauphiné pouvait être fondé à retrouver son antique statut: celui de province autonome, avec un Dauphin de Viennois à sa tête, qui ne soit ni soumis au Roi, ni soumis à l'Empereur. Ceci étant rendu possible par le fait que nous ne sommes pas domaine royal, mais fief prêtant serment d'allégeance par son gouverneur tous les deux mois, en l'absence de Dauphin de France.

Le voyage de Sa Majesté dans ses provinces contredit en partie à nos présupposés. Il ne peut à mon sens constituer une réponse suffisante à ces présupposés, si nul autre changement n'a lieu. Je sais que Son Altesse le Grand Maitre de France travaille en ce sens; je doute qu'elle puisse réellement atteindre les objectifs élevés et très honorables qu'elle se fixe - et que je soutiens pleinement. Il n'en reste pas moins qu'il serait irresponsable de ne pas prévoir d'alternative pour le bien de notre duché, et que le voyage royal n'interrompt en rien notre réflexion.

Puisse Aristote protéger votre entreprise et favoriser vos desseins,

A Briançon ce dernier jour d'octobre MCCCCLVI



Arwel


Mort de deux anciens gouverneurs

Le 28 octobre de l'an 1456, notre Duché a reçu la triste nouvelle de la mort de Francesca-Amalya d'Avencourt la Pieuse, XIIe Gouverneur du Lyonnais Dauphiné, et de celle de Charles de Macquart le Preux, VIIIe Gouverneur du Lyonnais Dauphiné, connus également sous les noms respectifs de Freyelda et de Carnil. Leurs corps ont été découverts en l'église de Briançon. Un deuil ducal d'une semaine a été immédiatement décrété.Nous avons également été informés que ces assassinats ne resteraient pas impunis ... Qu'Aristote accueille leur âme près de lui !

Arwel



Cérémonie de la Prévôté, octobre 1456


Une cérémonie en hommage aux agents de la Prévôté s'est déroulée sur la grande place de Lyon. Le maître de cérémonie, le prévôt Hardryan, a distribué force félicitations et décorations. Les agents de la Prévôté ont été récompensés comme suit :

- Agents de Briançon : le Sergent Licenscar s'est vu félicité pour ses bons et loyaux services, le Lieutenant Elisabeth a reçu la décoration pour la Citation au dévouement pour la ville de Briançon.

- Agents de Montélimar : le Sergent Lion s'est vu promu Lieutenant et a obtenu la décoration de la Citation au dévouement pour la ville de Montélimar, le lieutenant Kederick a reçu la Citation au dévouement pour la ville de Montélimar et nous lui souhaitons un bon départ en retraite.

- Agents d'Embrun : la recrue Alixe a été distinguée pour la qualité de son travail, elle rejoint la prévôté de Dié, le Sergent Sarah s'est vue félicitée et le Lieutenant Felryn a obtenu la décoration de la Citation au dévouement pour la ville d'Embrun.

- Agents de Valence : la recrue Youry a été citée par le prévôt Hardryan, le Lieutenant Mylène a reçu la décoration de la Citation au dévouement pour la ville de Valence.

- Agents de Lyon : le Sergent Anastasie a obtenu la décoration de la Citation du dévouement pour la ville de Lyon, le lieutenant Headkro n'a pas été décoré mais son cas sera examiné par la chambre de l'épée de l'Ordre de Saint-Georges pour l'obtention de la Croix de Saint-Georges.

La cérémonie s'est conclue par la présentation du nouvel équipement de la Prévôté : un équipement anti-émeute, appelé également "tortue", ainsi composé : cuirasse en acier, gambison, cuissot, grève et canons de bras. Nos agents de Prévôté seront donc protégés efficacement et à n'en pas douter, cela leur siéra à ravir.

Arwel



Recrutement de l'Ost


A nouveau, notre belle armée dauphinoise recrute de jeunes et vaillants soldats à travers tout le duché. De jeunes gens sont déjà venus grossir les rangs des guerriers, mais revenons sur le métier de soldat.

De nombreuses raisons peuvent pousser à s'engager: l'appât du gain, le désir de séduire les donzelles, être couvert de gloire ... Mais une seule chose compte: être prêt à donner son temps et sa vie pour le duché, tout en portant avec honneur et fierté les couleurs de l'OST. Il est donc évident que seule une réelle motivation et une disponibilité importante permettent de devenir un vrai soldat.

Cependant, avant de pouvoir porter les couleurs de l'Ost, il faut aussi faire preuve d'adresse et d'aptitude au combat. Pour cela, les instructeurs apprennent aux jeunes recrues les bases du combat à l'épée et du tir à l'arc. Bases, qui par la suite, devront être travaillées avec force d'entrainement.

Une fois ces étapes franchies, la jeune recrue intègre sa garnison, où elle pourra rencontrer des soldats plus expérimentés, mais aussi trouver une vraie camaraderie. Mais attention, le quotidien du soldat est aussi varié qu'imprévisible: cela peut aller du nettoyage de l'écurie à la bataille contre une armée ennemie. Eh oui, en dehors du temps de mobilisation, il est du devoir du soldat d'entretenir sa garnison.

Alors, si vous vous sentez l'âme guerrière, rendez-vous en taverne, à la rencontre des recruteurs qui se feront un plaisir de vous aider et répondre à toutes vos questions. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi vous présenter aux bureaux de recrutements ouverts sur les halles de votre ville.

Les liens pour les halles :

Bureau de recrutement d'Embrun

Bureau de recrutement de Briançon

Bureau de recrutement de Dié

Bureau de recrutement de Montélimar

Bureau de recrutement de Valence (merci à Arkadien !)

Bureau de recrutement de Lyon

Bureau de recrutement de Vienne

Mahauld


Dernière édition par Arwel le Jeu 13 Nov - 0:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Lun 10 Nov - 18:23

Festivités


La Fête des Fous

La Fête des Fous se déroule actuellement à Lyon. Au menu de cette fête, joutes nautiques, tir à la corde, élection du Roy et de la Reyne des fous, ainsi qu'un bal masqué de clôture. Rendez-vous nombreux à cette grande fête !

Suivez le guide ! La Fête des Fous

Les joutes nautiques de la Fête des Fous

Le tir à la corde de la Fête des Fous

La Fête de Retrouvailles

La Fête de retrouvailles organisée pour célébrer le retour de l'Ost a rencontré un grand succès, les divers concours ont vu de nombreux participants.

Commençons par le concours de Tir à l'Arc, arbitré par Raithuge et sa clairette, auquel quinze archers ont participé. Saluons la performance de ces quinze candidats au titre de meilleur archer du Duché : Coppensbe, Feanaro, Lechatpotte, Guerrana, Philipe de Massilia, Draguione de Massilia, Thierryla france, Mylene, Aldraien, Gwuinevere, Greza, Ndj, Lady Antlia, Arwel, Botta.
Après un premier tour assez classique qui a vu les différents participants venir tirer leurs six flèches chacun leur tour, sans fanfaronnade, seuls huit candidats sont restés en lice : ces huit archers se sont ensuite mesurés en duel, lors d'un quart de finale de grande qualité. C'est ainsi que Ndj a remporté son duel contre Guerrana, ainsi que Draguione contre Greza, Philipe de Massilia contre Feanaro, et Botta contre Lady Antlia.
Les demi-finales ont également été d'un haut niveau et ont vu les époux Massilia parvenir en finale ! Et c'est finalement Draguione qui a remporté cette finale ! Bravo Dame Draguione !

Passons maintenant aux Joutes Moutonnes, brillamment arbitrées par Mirandor. Douze jouteurs se sont affrontés en duel à dos de mouton : Youri, Coppensbe, Nynaeve, Feanaro, Guerrana, Philipe de Massilia, Maccornell, Isilween, Ndj, Lady Antlia, Greza, Botta.Au terme d'un premier tour riche en rebondissements, huit jouteurs se sont qualifiés pour le deuxième tour : Maccornell, Coppensbe, Isilween, Greza, Lady Antlia, Philipe de Massilia, Botta et Feanaro.Un deuxième tour toujours aussi enlevé que le premier et qui a permis à quatre concurrents d'atteindre la demi-finale : Lady Antliaa réussi à prendre le dessus sur Coppensbeet Bottaa fait de même avec Greza. Ainsi, la finale a opposé Botta et Lady Antlia et une fois encore, c'est une dame qui l'a emporté ! Bravo à Lady Antlia

Abordons maintenant le Tir à la Corde, arbitré par Dame Umiko, quatre équipes y ont pris part : l'équipe des maires constituée de Myao, Coppensbe, Ericx, Ka_de_Brugeliete, l'équipe de l'Ostcomposée de Nynaeve, Lady Antlia, Kernos, Feanaro, l'équipe des bidasses ivres, avec Elisabeth, Zoyas, Ndj, Ziglordet enfin, l'équipe des "bois sans soif"de Mylene, Lechatpotte, Maccornell, Vanack.Dans un premier tour, après de nombreux rebondissements, l'équipe des maires a fait plier celle de l'Ost et l'équipe des bidasses ivresa su démettre celle des "bois sans soif". C'est donc dans une finale particulièrement disputée que l'équipe des mairesl'a remporté sur l'équipe des bidasses ivres

Finissons par le concours de beuverie, arbitré par Alixe qui a réuni pas moins de vingt concurrents au titre de meilleur buveur du Duché : Youri, Coppensbe, Lapetitenadia, Nynaeve, Feanaro, Princesse Lotus, Pénélopedefrance, Ericx, Guerrana, Philipe de Massilia, Thierrylafrance, Zoyas, Maccornell, Isilween, Ndj, Lady Antlia, Arwel, Greza, Botta, Ziglord.Des litres et des litres de bière ont été nécessaires pour mener à bien ce concours, provoquant nombre de haut-le-coeur voire plus, chez des concurrents qui sont parfois passés du rouge au vert, en passant par le blanc. Le vainqueur de ce concours a été Ziglord, malheureusement parti rejoindre Aristote depuis ...

N'oubliez pas le Bal de clôture de ces festivités ! Messieurs, pensez à y inviter votre dulcinée !

Bal de clôture de la fête de retrouvailles

Arwel


Concours


Nous attirons votre attention sur le déroulement actuel de trois concours :

Le Concours des Pélerins pour le Lyonnais Dauphiné

- Le Concours des Pèlerins pour le Lyonnais Dauphiné : pour participer à ce concours, vous devez créer une oeuvre artistique ayant pour thème le pélerinage de Bourges. ( peinture, poème, récit, chanson, pièce de théâtre...) Vous pouvez présenter vos oeuvres jusqu'au 14 novembre prochain. Les résultats seront donnés le 15 novembre. Un lot de dix miches récompensera la meilleure oeuvre.

Le Concours des Pèlerins pour le Lyonnais Dauphiné

La Première Edition du Lion d'Or

- La Première Edition du Lion d'Or : les dix premiers peintres ou sculpteurs inscrits participeront à ce concours qui consiste à mettre en oeuvre l'emblème de la ville de Lyon.
Les candidatures peuvent être déposées jusqu'au 5 novembre prochain, les oeuvres devront être retournées pour le 20 novembre, une exposition de ces oeuvres est programmée en la ville de Lyon le 21 novembre, les votes auront lieu jusqu'au 28 novembre et les résultats seront proclamés le 29 novembre.


La Première Edition du Lion d'Or

Grand Concours d'écriture Ducal

- Le Grand Concours d'écriture Ducal : les inscriptions sont ouvertes du 7 novembre de l'an 1456 au 14 novembre. Le principe est d'écrire une histoire en respectant les règles imposées. Pour de plus amples informations, empruntez le chemin qui suit !

Concours d'écriture Ducal

Arwel



Sport


La Quatrième Coupe de Soule Royale


Le tirage au sort de la Quatrième Coupe de Soule Royale a eu lieu. Les soixante et onze équipes ont été réparties en quatorze groupes. Par souci de lisibilité, nous ne reproduirons ici que les groupes contenant une équipe de notre Duché.

Groupes contenant une équipe du Duché

Groupe 1

- Lisieux (Normandie)
- Briançon (LD)
- Calais (Artois)
- Montélimar (LD)
- Conflans-Lès-Sens (Champagne)

Groupe 3

- Vienne (LD)
- Patay (Orléans)
- Nevers (Bourgogne)
- Sarlat (PA)
- La Trémouille (Poitou)

Groupe 4

- Chambéry (Savoie)
- Dié (LD)
- Murat (BA)
- Pontarlier (FC)
- Castres (Toulouse)

Groupe 5

- Compiègne (Champagne)
- Anvers (Flandres)
- Valence (LD)
- Ghent (Flandres)
- Sémur (Bourgogne)

Calendrier :


Groupe 1:

1ère journée :
Briançon - Conflans
Calais - Lisieux

2ème journée :
Conflans - Calais
Lisieux - Montélimar

3ème journée :
Calais - Montélimar
Lisieux - Briançon

4ème journée :
Briançon - Calais
Montélimar - Conflans

5ème journée :
Conflans - Lisieux
Montélimar - Briançon

Groupe 3

1ère journée :
Nevers - Sarlat
Patay - Vienne

2ème journée :
Sarlat - Patay
Vienne - La Trémouille

3ème journée :
Patay - La Trémouille
Vienne - Nevers

4ème journée :
Nevers - Patay
La Trémouille - Sarlat

5ème journée :
Sarlat - Vienne
La Trémouille - Nevers


Groupe 4

1ère journée :
Pontarlier - Castres
Murat - Chambéry

2ème journée :
Castres - Murat
Chambéry - Dié

3ème journée :
Murat - Dié
Chambéry - Pontarlier

4ème journée :
Pontarlier - Murat
Dié - Castres

5ème journée :
Castres - Chambéry
Dié - Pontarlier


Groupe 5

1ère journée :
Amiens - Anvers
Compiègne - Sémur

2ème journée :
Anvers - Compiègne
Sémur - Valence

3ème journée :
Compiègne - Valence
Sémur - Amiens

4ème journée :
Amiens - Compiègne
Valence - Anvers

5ème journée :
Anvers - Sémur
Valence - Amiens

Composition de l'équipe de Briançon :

1:Lavitz
2:Ayorleo
3:Ka de brugeliete
4:Hardryan
5:Benorgon (benou)
6:Erril
7:Nyco
8:Argael
9:NDJ
10:Flyerstyle (cap)
11:Radoub

Infirmières : Alwen

Composition de l'équipe de Dié :

1- Arwel
2- Xias
3- Lebelier
4- Kernos
5- Espoire
6- Axel2fersen
7- Lotus
8- Feanaro
9- Raithuge
10- Madmaxikki
11- Edgared

Je n'ai pas reçu la composition des autres équipes du Duché.


Annonce : Les Nougaties de Montélimar,avec pour capitaine Diaboops, recherchent encore des équipiers pour compléter leur équipe ! N'hésitez pas à vous présenter afin de lever haut les couleurs de notre Duché !

Arwel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Lun 10 Nov - 18:25

Dié

Politique


Campagne municipale d'octobre 1456

Chers lecteurs,
certains d'entre vous auront peut-être déjà lu cette édition spéciale concernant les élections municipales de Dié du mois précédent. Vous trouverez à la fin de cet article quelques mots sur l'actuelle campagne municipale.

Comme vous devez tous le savoir, nous avons donc trois candidats déclarés à la succession du maire actuel, Mirandor. Ces trois candidats sont Lysea, Diogo77 et Pouilleux. DERNIERE MINUTE : Lysea appelle à voter Pouilleux !

Nous allons donc commencer par un rappel des annonces et des programmes des trois candidats, par souci de bienséance, nous commencerons par donner la parole à la candidate, pour poursuivre avec les deux candidats.

Annonce de Lysea

Citation :
Ne pouvant pas me faire élire pour problème diplomatique je me vois obligée de retirer ma candidature à la mairie.

Votez Pouilleux.


Annonce et programme de Diogo77

Citation :
Bonjour à tous,

quand je voudrais modifier quelque chose ou faire quelque chose avant je demanderais au village pour savoir si vous êtes d accord ou pas donc c'est comme si c'était des votes sinon je compte garder les prix qui sont dans la grille du marché.


Annonce et programme de Pouilleux

Citation :
Bonjour Dioises, Diois. je me présente, je suis Pouilleux. Si vous suivez légèrement la vie du village, vous aurez remarqué que je suis candidat aux municipales de Dié. Pourquoi ? Parce que vous le valez bien. Comme une élection ne se fait pas sans campagne, et qu'une campagne ne se fait pas sans programme (enfin, ça dépend des candidats), voici le mien.

* Je compte continuer ce qu'a mis en place Messire Mirandor, et mettre en place ce qu'il n'aura pas eu le temps de faire (pour rappel, son programme prévoyait de revaloriser le verger et les mines par des récompenses, et de redynamiser les partenariats entre paysans et artisans).

* Mettre en place une banque municipale, basée sur des prêts à petit taux pour ceux qui voudraient acquérir plus rapidement une échoppe, ou changer de culture, de commerce ...

* Engager au conseil municipal des jeunes gens motivés, placés sous la tutelle des hommes et femmes d'expérience dont nous ne manquons pas à Dié. Ceci visant à assurer à notre belle ville le plus possible de gens motivés et expérimentés, sur les mois, voire années à venir (d'ailleurs, si je suis élu, j'encourage les gens motivés à m'écrire s'ils veulent participer à la vie dioise).

* Mettre en place avec l'aide du Comité des Fêtes un grand jeu avec lots à la clé, sur le thème de l'hiver, qui se déroulerait sur plusieurs mois.

* Je serai intransigeant à propos des prix et des salaires. Je suis prêt s'il le faut à développer un budget pour pouvoir connaître tous les vendeurs à des prix illicites.


Entretien avec Lysea

Pas d'entretienavec la candidate puisqu'elle appelle à voter pour Pouilleux.

Entretien avec Diogo77

Citation :

Arwel : Bonjour Diogo, pourriez-vous nous donner des précisions sur votre programme ?

Diogo77 : Avant de faire quelque chose, je demanderais aux habitants, donc à quoi ça sert que je le dise ? Mais je vais essayer de garder les mêmes prix sur le marché.

A : Comment comptez-vous vous y prendre ?

D : je demanderai aux habitants si ces prix-là sont pas trop chers mais si les habitants, je vous donne un exemple, veulent que le pain soit à deux écus, je serais pas d'accord car celui qui fabrique le pain, il gagnera pas beaucoup donc je crois que vous m'avez compris.

A : Oui, ,on dira cela comme ça ... Sinon, j'aimerais savoir si vous savez en quoi consiste le travail d'un maire, si vous avez une quelqconque expérience au sein du conseil ...

D : Non.

A : Quels changements apporterez-vous en ce qui concerne l'économie locale ?

D : Je compte faire de Dié une des villes les plus riches.

A : Quelles sont les animations que vous envisagez d'organiser à Dié ?

Pas de réponse du candidat ...

A : Bien, je vous remercie d'avoir été si expansif dans vos réponses, je suis sûre que nos lecteurs sauront apprécier.

Entretien avec Pouilleux

Citation :

Arwel : Bonjour Pouilleux, j'aimerais que vous vous présentiez à nos lecteurs afin que tous sachent qui vous êtes.

Pouilleux : Je suis Pouilleux, Diois depuis un peu plus de deux ans. Si mon curriculum vitae intéresse les gens, j'ai été et suis toujours conseiller municipal, membre des Comités des fêtes ducales et municipales, journaliste à la Gazette et compagnon du GOLD.

A : Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous présenter commme maire ?

P : En fait, il se trouve que cela fait longtemps que je prévoyais de me présenter un jour à la Mairie. Il fallait bien commencer un jour. Il y a sûrement des gens plus compétents que moi, mais il se trouve que ceux en qui j'avais confiance n'avaient pas le temps, ou pas l'envie. Alors me voilà parti.


A : Quelle différence y a-t-il entre les mandats mis en place par Mirandor et les prêts que vous évoquez dans votre programme ?

P : Ce sera un système à plus grande échelle et tenu par un citoyen de confiance qui s'occupera des comptes. De plus, ce que je désire mettre en place est automatique, et suivant certaines conditions d'ancienneté principalement (afin de garantir l'honnêteté), chaque paysan pourra demander un prêt.

A : Automatique ?

P : Je veux dire que ça ne se fera pas rarement, pour certains champs et échoppes, mais ce sera fait sur demande d'un paysan.

A : Etes-vous confiant quant à la participation des Diois aux activités que vous désirez proposer pour redynamiser la halle ?

P : Peut-être que peu de Diois participent aux animations mais ce n'est pas pour cette raison que les autres sont condamnés à ne jamais se distraire.

A : Quelle va être l'utilisation concrête du budget que vous comptez développer (contrôle sur les vendeurs et les prix) ?

P : C'est un budget que je développerai uniquement si les gens persistent à vendre trop cher.
En fait, ce sera régulièrement des achats massifs de produits trop chers, faits par la mairie pour connaître les noms des contrevenants, si la médiation ne réussit pas, ensuite le juge se déclarera, en espérant que cela dissuade les excès.


A : Merci pour le temps que vous m'avez accordé et bonne chance ...
Arwel


Campagne municipale de novembre 1456

A maintenant huit jours de la prochaine élection, le seul candidat à sa propre succession est pour l'instant le maire actuel de Dié, Pouilleux. Nous vous retranscrivons ici l'annonce qui accompagne sa candidature.

Citation :

Me voilà reparti pour un tour, afin de terminer de mettre en place ce qui est en cours.

Plus précisément :

* Gérer les débuts du Crédit Diois, récemment mis en place (informations sur le panneau d'affichage de la Mairie).

* Terminer de mettre en place les animations hivernales de Dié dont le début est prévu pour le 21 novembre.

* Entraîner encore d'autres jeunes motivés pour aider à la Mairie. Certains brillent déjà au Conseil, mais n'en restons pas là !

Merci de votre attention, et n'oubliez pas de profiter des moyens mis en oeuvre par la Mairie pour vous, comme les partenariats paysan/artisan ou la banque !

Arwel



Le Crédit Diois


Le mardi 4 novembre 1456, la banque municipale de Dié a ouvert ses portes sous le nom de Crédit Diois.

Ce système a été mis en place dans le but de permettre aux Diois d'acquérir plus rapidement un champ, ou un statut d'étudiant (pour l'instant).

Tout cela se passe sur le forum de la Mairie de Dié, ici.

La banquière Espoire ou un membre du Comité bancaire vous accueilleront alors.

De plus, les cinq premiers emprunteurs bénéficieront d'un taux d'intérêt divisé par deux.

Pouilleux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Lun 10 Nov - 18:30

Briançon

Politique


Campagne municipale d'octobre 1456

Chers lecteurs,
nous vous présentons un article déjà paru en halle de Briançon, concernant la dernière campagne municipale de Briançon, lors de laquelle a été élu l'actuel maire de la ville, Lavitz

Quatre candidats ont brigué la place de maire de Briançon : Desperados45, Fawzy, Eruanion et Lavitz. Seuls deux d'entre eux ont accepté de répondre à mes questions.


Programme de Lavitz :


Citation :


Nous y voilà.

Bon à ceux qui me connaissent, heureux que vous veniez lire ça, et ceux qui ne me connaissent pas, j'en suis heureux aussi.

Trois années, que je vis à Briancon, c'est une belle paire d'années, n'est ce pas?

J'ai vu de nombreuses choses, pour ne pas dire tout, et de nombreux maires, des désastreux qui se sauvaient avec la caisse, tout comme des maires magnifiques, par leur grandeur, leur sympathie, et l'image qu'ils ont su sculpter à Briancon. A jamais on se souviendra de nom comme celui de Laqueen, pour n'en citer qu'un parmi d'autre.

L'or, voila ce qui fait d'une ville, que c'est une ville, des caisses en bonne santé. C'est un travail difficile, mais c'est avant tout un but qu'il faut se fixer, et part tous les moyens.

Nous avions à la mairie, une équipe de conseillers qui connaissait son travail, qui savait remarquer quand ça n'allait pas. Alors, tout simplement, je leur demanderais s'il veulent servir à nouveau la ville.


Le programme instauré par Ka sur les tavernes, est quelque choses d'ambitieux, un acte auquel j'ai souscrit, car les tavernier font tellement de bien à notre petite ville.

Au niveau de l'import export, que dire. L'import uniquement de ce qu'a vraiment besoin la ville. Ce qu'elle peut produire, elle doit le produire. Ce qu'elle pourra vendre, elle le vendra. Je pense entre autre au poisson, denrée que nous sommes obligés d'importer.
Mais à Briancon, nous avons une magnifique forêt, un bois de qualité, des ouvriers de qualité, une mine. Ceux sont les atouts de notre ville.

Pour aborder un point sensible maintenant, les vagabonds. Je ne vous promets rien, rien ne vous sera offert, en tout cas par moi. A part des bierres, parce que ca tout homme en a besoin. Tout ce que je peux dire, c'est que vous êtez une main d'oeuvre, il est vrai, bon marché.
Vos salaires, correspondent à vos besoins, ne soyez pas pressés d'évoluer. Ce que je peux même vous conseiller, n'évoluez pas dès que vous le pouvez, faites vous d'abord une petite réserve économique.
Oui je sais, comment gagner de l'argent avec ce qu'on gagne?? Un vagabond, c'est un pain par jour. Disons que le pain est à 7 écus, vous être employé à 15 écus par un fermier. C'est 7 écus de bénéfices.
Croyez-moi, en évoluant, vos dépenses évolueront aussi, et en conséquence.

C'est à la sueur du front, qu'on arrive à de grandes choses. Si vous voulez devenir un homme, ou une femme, qui puisse agir, faire écouter sa parole, alors, faites ce que chacun de nous a fait, travailler, il y a souvent des offres d'emploi disponibles...
L'offre de miche de pain à votre arrivée est bien sûr maintenue.

Dernier point pour le moment. L'OST.

Qu'est ce que c'est? Notre armée.

Pourquoi l'OST?

L'OST, c'est une aventure, la rencontre de personnes, des liens d'amitié, des combats, des batailles et des soldes. Oui, des soldes, en viande, en poisson, en tout ce que vous voulez. Et ceci sans dépenser un écu.
Etant moi-même soldat, je peux vous le dire, ça vous forge un homme, une expérience qui ne s'oublie pas.

Vous voulez intégrer l'OST? Sans problème, il y a un bureau de recrutement à même la ville. http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=23586&sid=cGnTeWAU5HGzUfBI9rfSLJKt5

Si vous aimez notre ville, si vous aimez notre beau duché. Alors n'hésitez pas, car c'est vous, qui nous défendrez, et qui en recevrez tous les honneurs.

Je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions.


Citation :


Arwel : Vous évoquez votre plaisir à savoir que ceux qui vous connaissent ainsi que ceux qui ne vous connaissent pas puissent lire votre programme, pourriez-vous vous présenter pour ces derniers ?



Lavitz : Me présenter quelque peu?
Bien sûr, sans aucun problème. Lavitz, charpentier, je cultive du blé et des légumes. J'étudie dans la voie de l'Etat. Cela va bientot faire 3 ans que je suis à Briançon, et j'aime cette ville. On peut me trouver le plus souvent à la taverne des montagnards, vous savez, ce refuge d'alcoolique.
(Lavitz rit de bon coeur)

A : Quels moyens allez-vous mettre en oeuvre pour maintenir les caisses de la ville en bonne santé ?


L : Quels moyens vais-je mettre en oeuvre pour maintenir les caisses en bonne santé ? Comme dit dans mon programme, il est vrai que de bonnes caisses feront que la ville aille bien, répondre actuellement précisément sur les actions que je vais mettre en oeuvre serait difficile du point de vue je n'ai pas encore tous les chiffres. Si les caisses actuelles vont bien, alors je ferais en sorte de les rendre aussi bonnes que possible. J'ai su le faire à mon propre compte, je tenterai de le faire pour la mairie.


A : Pourquoi présentez-vous les vagabonds comme un "point sensible" ?

L : J'ai abordé le point des vagabond comme "sensible" non pas parce que je le présente de la sorte, mais plutot par les propos que j'ai pu tenir devant des vagabonds et mon concurent direct. Et je pense que tout a été dit à ce sujet, à la fois dans mon programme, ainsi que dans les divers échanges d'idées.



Programme d'Eruanion et entretien


Citation :


1. Introduction

C’est avec un profond respect que je vous présente ce programme rédigé par une équipe que je représente humblement. Ce programme discute de l’accroissement des revenus de la Mairie par un système de contribution, de l’aide à l’installation pour les vagabonds et de la poursuite des projets de sieur Ka de Brugeliete, Maire sortant.



2. Augmenter les revenus de la Mairie !

- Comment ? (Annexe A)

Après avoir discuté avec le sieur Ka, il est apparu que notre bourgade exportait des peaux ainsi que de la laine. Eut égard à cette information, nous avons entrepris un travail ambitieux afin de tirer plus de revenus de l’avantage quantitatif sur ces deux biens de Briançon.
En imposant un prix légal pour les peaux et les laines inférieurs aux prix du Duché, Briançon peut augmenter ses revenus. Chaque prix est calculé en fonction du taux de contribution pour la Mairie : 20 % des bénéfices net de chaque berger.(Veuillez vous référer à l’annexe A pour le modèle économique). De cette manière, chaque exploitation reste rentable et la Mairie peut dégager un bénéfice net de 724 écus soit 60 écus par jour (en fonction du cycle de production) !

- Pourquoi ?

L’expansion économique !
La prospérité économique de la Mairie lui permet d’investir dans plus de projets, accélérant ipso facto la croissance économique de Briançon.


3. Un champ fécond pour chaque vagabond !

- Comment ? (Annexe B)

Par une reformulation du système de mandat de sieur Mirandor à Dié, la Mairie prête l’argent nécessaire à l’installation rentable d’un vagabond.(Veuillez consulte l’annexe B).Un mandat est un prêt d’argent lié à la vente d’un bien. L’explication du système est décrit après.
La Mairie achète un mandat pain à 55,75 écus. Avec cet argent, le futur citoyen peut acheter son pain et lancer son champ de maïs qui lui permet de générer un revenu stable de 13,63 écus par jour, charge alimentaire comprise. La semaine suivante, une fois que le citoyen reçoit ses revenus de travail (voir annexe), il achète un pain à la mairie à 63 écus (1 pain à 6,30 écus + prêt avec intérêt à 1,7%).
Concernant la réputation, la Mairie peut organiser des rencontres entre les vagabonds et les citoyens de la bourgade, un rdv à heure fixe dans une taverne permet de se rencontrer et ainsi donner librement la confiance à ces nouveaux arrivants.

- Pourquoi ?

Un vagabond est un artisan qui s’ignore !
L’installation stable permet de vivre agréablement dans notre cité. D’après ce modèle économique, il est aussi une nouvelle source de profit pour les commerçants car chaque nouveau citoyen possède un revenu stable.
Un vagabond est par essence hors de la vie citoyenne. Avec ce projet, il devient citoyen, peut voter et , s’il le désire, vendre son champ et partir à l’aventure sur les routes.

4. Dans la suite de messire Ka de Brugeliete, Maire sortant

Le sieur Ka souhaite conseiller le prochain Maire dans la gestion municipale. C’est pourquoi, pour rester dans la lignée de ses projets :

- L’équipe de la Mairie ne change pas.
- Le projet des tavernes continue.

C’est avec humilité que j’écouterai les volontés du sieur Ka dont la dévotion pour Briançon est bien connue.

Votez Eruanion pour Briançon !





Citation :


Arwel : Voudriez-vous vous présenter aux lecteurs de la Gazette ?

Eruanion : Je suis né à Briançon. Je suis berger avec un modeste élevage.J'ai coutume d'aller dans les tavernes rencontrer les gens, leur parler, les écouter.(Eruanion sourit)

A : Votre programme économique est suffisamment explicite, mais je note que vous faites référence à Mirandor, ex-maire de Dié, auriez-vous des affinités Gold ?

E : Effectivement, j'ai contacté Mirandor pour avoir son expérience en matière de mandat afin de le développer à Briançon.
C'est pour le moment ma seule affinité avec les GOLD, puisque je soutiens Gones à Briançon.
Cependant, comme vous avez assisté vous-même à l'altercation entre le sieur Argael et moi même, je ne renouvelerai pas ma participation aux Gones.


A : Vous évoquez le fait que vous poursuivrez dans la continuité du maire actuel de Briançon, messire Ka de Brugeliete : pourriez-vous rappeler en quelques mots quels seront les projets mis en oeuvre par celui-ci et qui devront être poursuivis lors du mandat suivant ?

E : le travail du sieur Ka de Brugeliete se base sur l'écoute de Briançon :

- développer une corporation de tavernes afin d'en créer d'autres et d'assurer leur stabilité dans le temps.
- développer le Contrat Hache et bois : c'est un ensemble de contrats qui avantagent la Mairie et les travailleurs.
- La mise en avant du cadastre de Briançon.
- garder l'équipe municipale en place.

Le sieur Ka a clairement spécifié qu'il restera disponible pour le nouveau maire afin le conseiller.

Par ailleurs, j'ai vu à plusieurs reprises le manque de respect des notables de cette ville témoigné aux vagabonds et paysans, reniant ainsi leur propre passé.
C'est d'ailleurs pourquoi je me bats, donner la parole à ceux qui ne l'ont pas.




Arwel


Dernière édition par Arwel le Lun 10 Nov - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Lun 10 Nov - 18:32

Embrun


Politique


Campagne municipale de novembre 1456

Chers lectrices, chers lecteurs,

Bonjour,


Comme vous le savez les élections municipales à Embrun ont déjà commencé depuis quelques jours. Zoyas qui avait été élue aux dernières élections compte se faire réélire pour un second mandat, Bounette qui avait choisi de prendre quelques jours de repos revient pour les municipales. Je vous rappelle les candidats :

- Zoyas, maire actuel d’Embrun,
- Bounette, 3 mandats de maire,
- Arthurius82 qui s’est trompé de bouton,
- Le.roi.arthur.

C’est à vous de choisir le candidat que vous voulez en allant voter à la mairie. Cette édition spéciale va mieux vous informer sur le programme des candidats. Il y a aussi une petite interview à la fin.

J’ajoute aussi qu’il est très important de voter : Mairie => Les élections => et le candidat que vous avez choisi.



Voici avant tout les annonces des candidats :


Annonce de Arthurius82 :


Citation :

Je ne me suis pas présenté!!! J'ai cliqué pour voir les candidats et hop ça a ajouté ma candidature. Mais étant donné que c'est bientôt mon anniversaire (jeudi 13) j'accepte volontiers tout cadeau !! Smile Merci


Annonce de Bounette :

Citation :

Bonjour chers concitoyens,

Il y a deux mois je vous ai annoncé mon désir de prendre un peu de repos j’ai prolongé mes vacances plus que prévu, toujours en ayant une place au conseil. Certains de mes amis m’ont sollicitée pour me représenter, me revoilà donc en pleine forme pour reprendre du service.
La confiance que vous m’avez faite à trois reprises m’a toujours motivée dans ce travail, je compte une fois de plus sur vous.

Annonce de Le.roi.arthur :

Citation :
Pas d’annonce faite


Annonce de Zoyas :


Citation :
Bonjour à tous !
Si je suis élue une seconde fois, grâce à votre confiance :
Je vais m'efforcer de continuer dans ma lancée sur tous les points : les prix du marché ont déjà bien évolué, il reste quelques efforts à faire sur certaines marchandises.
L'animation est très bien menée par Marrana et Isilween, nous allons continuer à ouvrir encore cette voix par vos idées.
Il y a encore des postes libres, venez me voir pour en parler !

Tout mon programme sera en halle (forum) dans peu de temps.


Entretien avec Zoyas :

Citation :
Sarah : Bonjour Zoyas, pourriez-vous nous donner plus de précisions sur votre programme ?

Zoyas : Je vais continuer surtout ce que j'ai commencé, à savoir les baisses de prix de la plupart des marchandises mais sans toucher de trop au salaire
en faisant en sorte que les matières premières soient moins chères
pour pouvoir mieux exporter vers les autres viles, via Sagaben aussi qui tente de nous trouver des contacts aussi.
Ensuite, côté animation, j'ai un peu de mal avec le départ de Marrana, mais je vais tenter de faire en sorte que la halle reste animée, avec le concours de rp entre autre, et d'autres choses.



S : Il parait qu’il y a eu quelques moments de désaccord avec Bounette, ex maire d’Embrun est-ce vrai ?

Z : Bounette et moi n'avons pas toujours les mêmes idées, et nous sommes toutes deux deux personnes combatives, qui vont au bout de ce que nous entreprenons, chacune à sa manière, chacune avec ses idées mais toutes les deux pour le bien du village et des habitants et après tout, plusieurs chemins peuvent être bons mais c’est aussi ce qui fait la richesse d'un conseil avec moultes idées différentes


S : Question un peu plus personnelle, comment voyez-vous le poste de maire ?

Z : Beaucoup de responsabilités, vis à vis des villageois d'abord, qu'ils ne manquent de rien, qu'ils soient sereins, à l'abri des révoltes, qu'ils soient aidés (parrainage, etc..) et j'ai contribué à tout cela, mais aussi j'ai appris que cela impliquait des responsabilités vis à vis de l'équipe municipale, et plus de communication. J'ai fait des erreurs de parcours et de jugement, je suis humaine, mais je sais le reconnaitre et en tirer les leçons


S : Dernière question, que ferez-vous si vous n’êtes pas élue :

Z : Si je suis pas élue, je vais faire un tour en tant qu'ambassadrice en Guyenne


S : Je vous remercie d’avoir répondu à mes questions, et je vous souhaite bonne chance pour les élections


Entretien avec Bounette :

Citation :
Sarah : Pouvez-vous nous donner plus de précisions sur votre programme ?

Bounette : Je me pose déjà une première question sur la votre pourquoi le tu et après un vous ?
Comme je l'ai précisé mon programme reste sans prétention. Il est inutile de faire des fausses promesses aux électeurs. ( il est intéressant de garder les programmes des futurs maires la majeure partie n'est pas réalisée)
Mon premier point est bien sur de continuer le contrât bois établi par Thierry la France ( inciter les villageois de passer par Forestia)
- de racheter le bois à 3.80 et en dessous qui s'accumule sur le marché ( j'ai déjà un projet en tête)
- en ce qui concerne le marché pourvoir à ce qu'aucune denrée manque y compris le poisson ( certain villageois ne savent pas que le lait peut remplacer le poisson, j'en ai une preuve concrète)
- J'ai quelques idées d'animations à mettre en place pour la Noël
- En ne connaissant pas l'inventaire et le budget de la mairie actuellement je ne peux rien dire de plus que de faire au maximum pour les villageois et la ville.



S : Comment voyez -vous le poste de maire ?

B : Je ne comprends pas vraiment le sens de la question

S : Pourquoi vous représentez après deux mandats ?

B :Après deux mandats, j'en ai déjà effectué trois. Si tu parles après deux mandats auquel je me ne suis pas présenté ce sujet est assez délicat à aborder, en résumant je ne suis pas en accord avec la mairesse en place sur sa politique économique et sur sa façon de réagir face aux petits problèmes liés avec le poste de maire

S : Je vous remercie d’avoir répondu à mes questions, et je vous souhaite bonne chance pour les élections




Pas d'entretien avec Le.roi.arthur :
Il ne répond pas

Sarah



Autres villes

Nous recrutons toujours


Chers lecteurs,

nous recherchons toujours des collaborateurs dans vos villes afin que notre Gazette soit plus complète et plus proche de vous ! N'hésitez pas à venir nous rejoindre, c'est avec un réel plaisir que nous vous accueillerons parmi nous ! Suivez le chemin indiqué ci-après !

Accueil de la Gazette

La Direction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Lun 10 Nov - 18:35

Divers


Recettes médiévales


Canard rôti à la sauce dite "dodine"

Ingrédients

* 1 canard
* 2 belles tranches de pain
* 1 verre de vin rouge
* 2 oignons ou 3 s'ils sont petits
* 1/2 cuillerée à thé de cannelle en poudre
* 1/2 cuillerée à thé de muscade en poudre
* 1 clou de girofle broyé
* 1 cuillerée à thé de sucre en poudre
* sel

Préparation

* Mettez votre canard à rôtir à four doux, pour qu'il perde un peu de sa graisse.
* Retournez-le et surveillez-le; la graisse fond avant qu'il ne dore.
* Jetez cette première graisse. Montez la chaleur du four.
* Faites alors rôtir votre canard tel quel (inutile de le barder ou de le beurrer, sa graisse naturelle suffit largement) 15 minutes par 500 g.
* Arrosez le souvent avec le jus de cuisson.
* Pendant ce temps, faites griller vos tranches de pain, broyez-les.
* Ajouter les épices, le sel, le sucre, délayez avec le vin rouge.
* Découpez le canard. Versez votre mélange au vin rouge dans la sauce du rôti.
* Donnez un tour de bouillon.
* Versez la sauce sur les morceaux de canard.



Croûte dorée

Ingrédients

* 6 tranches de pain de mie rassis d'une très bonne qualité (l'idéal, une grosse boule de campagne)
* 6 oeufs
* 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
* 3 cuillères à soupe d'eau de rose
* 150g de beurre
* quelques filaments de safran
* sucre en poudre pour saupoudrer

Préparation

* Enlever la croûte des tranches de pain et retailler pour obtenir des formes carrées bien régulières et pas trop grandes. Faire très légèrement griller au grill.
* Battre les oeufs avec une cuillerée et demi à soupe d'eau de rose et une cuillère à soupe de sucre. Mettre ce mélange dans un plat creux pouvant contenir les tranches de pain. Faire tremper les tranches de pain dans ce mélange pendant une dizaine de minutes. Les retirer avant ce laps de temps si elles devenaient trop molles. Faire chauffer doucement 2 noix de beurre dans une poêle et faire dorer les tranches de pain à feu doux sur les 2 faces.
* Écraser 1/2 douzaines de filaments de safran dans un mortier et délayer avec le reste d'eau de rose.
* Lorsque les "toastées" sont bien dorées, les retirer de la poêle, les placer dans un plat de service, les arroser d'eau de rose colorée au safran et, au dernier moment, les saupoudrer généreusement de sucre. Servir immédiatement.



Philtre pholamour

Le filtre pholamour est une 'potion magique' destinée à charmer une personne, en général de sexe opposé.

Ingrédients

* 1 litre de très bon vin rouge (Bourgogne)
* 30 grammes de cannelle en poudre
* 30 grammes de gingembre en poudre
* 8 grammes de clous de girofle
* 8 grammes de vanille
* 16 onces de sucre en poudre

Préparation

Ajouter les épices dans le vin. Bien remuer à la cuillère en bois de charme et laissez reposer 9 jours en lune montante. Puis filtrer et mettre en flacon. Consommer tendrement, les mains emmêlées, les yeux et le coeur voguant au sein d'une brume voluptueuse.

Bounette



Origine médiévale d'une expression de la langue française


Origine médiévale de l'expression "Acheter chat en poche"

Acheter chat en poche

Signification

Acheter ou vendre chat en poche signifie acheter ou recevoir quelque chose sans en vérifier sa nature ou son état.

Origine

Expression utilisée dès 1400. La poche dont il est ici question est un sac.
Le chat figure très souvent dans les expressions et les proverbes.

Au Moyen-Age, le chat avait aussi la réputation d'un animal diabolique , sans doute à cause de son caractère mystérieux et indépendant. Il arrivait que l'on en vende sur la place; ils étaient alors enfermés dans un sac, soit encore une poche, que le vendeur ne prenait pas la peine d'ouvrir : l'animal gigotait suffisamment pour que l'acheteur soit persuadé qu'il s'agissait bien d'un chat.

Autrement dit , on le cachait et on n'ouvrait pas la poche à cause du caractère diabolique de l'animal et des superstitions qui s'y rattachaient.

Bounette


Dictionnaire


Quelques mots dont la compréhension peut s'avérer utile.

Afflublement = vêtement
Arder = brûler
Arroi = équipage

Baronnet = Insulte pour noble
Besson = jumeau
Biclarel = loup-garou
Bonne flambée = bon feu

Castel = château
Charmogne = sortilège
Chiabrena = chiure de merde
Conchier = outrager
Couard = peur , lâche

Damelot = jeune homme
Déconfier = trahir
Devinance = divination

Estriller = étriper
Enquerre = cherche à savoir
Epousailler = épouser

Faer = ensorceler
Francherepue = repas rassasiant

LA SUITE DANS LA PROCHAINE GAZETTE

Bounette



Poésie


Rutebeuf


Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est advenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient, le vent m'évente
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Rutebeuf (1230-1285)
Adaptation en Français modernede la Griesche d'Hiver

Mahauld
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwel
Co-directrice
Co-directrice
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   Lun 10 Nov - 21:49

Les trobairitz dauphinoises


Qu'est-ce qu'une trobairitz ?

Le terme "trobairitz"est le féminin de "trobador" qui signifie "troubadour".

Les trobairitz sont donc les femmes homologues des troubadours de la cour médiévale occitane. À l'instar des troubadours, les trobairitz composent des chansons, écrivent en vers, jouent leurs compositions à la cour. La plus célèbre de ces femmes compositeurs est probablement Beatritz, également appelé Bieiris de Romans, qui n'est connue que parce qu'elle s'est clairement identifiée dans un poème qu'elle a écrit pour une autre femme. Ses oeuvres ont été composées entre le XIème et le XIIème siècles.

Ces femmes ont été remarquables pour un certain nombre de raisons. La trobairitz, pour la première fois dans l'histoire de l'Europe, est célébrée et une femme peut revendiquer la paternité d'une oeuvre. C'est également la première fois que la femme peut composée une oeuvre musicale. Avant cette période, la femme ne pouvait écrire que de la musique sacrée, et elle était contrainte de publier sous un nom masculin, si elle voulait que son travail soit diffusé et lu.

À la différence des troubadours, les trobairitz sont nées parmi la noblesse. Leur carrière a probablement commencé grâce à l'éducation de base dispensée aux jeunes filles nobles, qui toutes devaient être en mesure de chanter, de jouer des instruments, et de danser. Au fil du temps, elles ont commencé à s'établir en tant que compositeurs de l'écriture des œuvres sur l'amour courtois, thème populaire.

Il est difficile de trouver beaucoup d'éléments sur la vie des trobairitz. Bien qu'en Occitan, les femmes jouissent de plus de libertés que les femmes en d'autres parties du monde médiéval, elles vivent encore très isolées et n'ont écrit sur elles-mêmes que rarement et souvent au travers de contes romantiques.

Beatriz de Die

Tout ce que nous savons d'elle est qu'elle est originaire du Dauphiné, ainsi que ce qui suit :

La comtessa de Dia si fo moiller d'En Guillem de Peitieus, bella domna e bona. Et enamoret se d'En Rambaut d'Aurenga, e fez de lui mantas bonas cansos.


" La comtesse de Die fut l'épouse du seigneur Guillaume de Poitiers, belle et bonne dame. Elle s'enamoura du seigneur Raimbaut d'Orange, et fit sur lui maintes bonnes chansons ".

Voici une de ses chansons :

A chantar m'er de so qu'eu non volria
tan me rancur de lui cui sui amia
car eu l'am mais que nula ren que sia
vas lui no-m val merces ni cortezia
ni ma beltatz ni mos pretz ni mos sens
qu'atressi-m sui enganada e traia
com degr'esser s'eu fos dezavinens.


( Il me faut chanter à propos de ce que je ne voudrais pas, tant j'ai de rancoeur envers celui dont je suis l'amie, car moi je l'aime plus que nulle autre chose qui soit, mais devant lui ne valent merci ni courtoisie, ni ma beauté, ni mon mérite, ni mon esprit, car je suis trompée et trahie ainsi que ce devrait l'être si je n'étais pas avenante.)

D'aisso-m conort car anc non fi falhensa
amics vas vos per nula captenensa
ans vos am mais non fetz Seguis Valensa
e platz mi mout quez eu d'amar vos vensa
lo meus amics car etz lo plus valens
mi faitz orgolh en digz et en parvensa
e si etz francs vas totas autras gens.


( De ceci je me console, que je n'ai point failli, ami, envers vous, par nulle mauvaise conduite car je vous aime plus que Seguin n'aima jamais Valence et il me plaît beaucoup que d'aimer je puisse vous vaincre, mon ami, vous qui êtes le plus vaillant vous me montrez votre orgueil dans vos propos et en apparence, alors que vous êtes si franc envers toute autre personne.)

Be-m meravilh com vostre cors s'orgolha
amics vas me per qu'ai razon que-m dolha
non es ges dregz qu'autr'amors vos mi tolha
per nula ren que-us diga ni acolha
e membre vos quals fo-l comensamens
de nostr'amor ja Domnedeus non volha
qu'en ma colpa sia-l departimens.


(Je suis bien étonnée [de voir] comment votre coeur se montre prétentieux envers moi, ami, pour cela j'ai des motifs qui m'attristent : il n'est pas juste qu'un autre amour vous éloigne de moi quels que soient ce qu'il vous dit et comment il vous accueille. Et souvenez-vous quels furent les débuts de notre amour ! Que jamais Dieu ne veuille que je porte la faute de notre séparation ! )

Proeza grans qu'el vostre cors s'aizina
e lo rics pretz qu'avetz m'en ataina
qu'una non sai lonhdana ni vezina
si vol amar vas vos non si'aclina
mas vos amics etz ben tan conoissens
que ben devetz conoisser la plus fina
e membre vos de nostres convinens.


( La grande valeur qui en votre coeur réside et le noble mérite que vous avez m'irritent, car je n'en connais pas une lointaine ou proche qui, si elle désire aimer, vers vous ne s'incline, mais vous, ami, vous avez tant de jugement que vous devez bien connaître la plus fine (fidèle) et souvenez-vous de nos conventions.)

Valer mi deu mos pretz e mos paratges
e ma beutatz e plus mos fis coratges
per qu'eu vos mand lai on es vostr'estatges
esta chanson que me sia messatges
e volh saber lo meus bels amics gens
per que vos m'etz tan fers ni tan salvatges
non sai si s'es orgolhs o mals talens.


(Je dois faire valoir mon mérite et ma naissance et ma beauté et davantage ma sincérité de coeur, c'est pourquoi je vous envoie, là-bas où vous demeurez, cette chanson en guise de messager et je veux savoir, mon bel et noble ami, pourquoi vous vous montrez envers moi aussi rude et si sauvage : je ne sais si c'est par orgueil ou bien par cruauté.)

Mas aitan plus volh li digas messatges
qu'en trop d'orgolh an gran dan manhtas gens.


( Mais ainsi, surtout, je veux que tu lui dises, messager, que par excès d'orgueil ont grand dommage maintes gens ! )

Bieiris de Romans

Cette trobairitz serait originaire de Montélimar ... ou de Montpellier ! Voici

Na Marie, pretz e fina valors,
e.l joi e.l sen e la fina beutatz,
e l' aculhir e.l pretz e las onors,
e.l gent parlar e l'avinen solatz,
e la dous car' e la gaja cuendansa,
e.l dous esgart e l'amoros semblan
que son en vos, don non avetz engansa,
me fan traire vas vos ses cor truan.

Per que vos prec, si.us platz que fin' amors
e gausiment e dous umilitatz
me posca far ab vos tan de socors,
que mi donetz, bella domna, si.us platz,
so don plus ai d'aver joi e 'esperansa;
car en vos ai mon cor e mon talan,
e per vos ai tot so qu'ai d'alegransa
e per vos vauc mantas vetz sospiran.

E car beutatz e valor vos enansa
sobra totas, qu'una no.us es denan,
vos prec, si.us platz, per so que.us es onransa,
que non ametz entendidor truan.



Dame Marie, précieuse et fine,
en vous sont joie, sagesse, beauté extrême,
vrai accueil, grâce; en vous, si honorable,
aux mots si justes, à la compagnie si douce,
à la peau si délicate, au charme enjoué,
au tendre regard, aux gestes aimants!
Ce qui en vous est sans égal
capte mon coeur sans réserve.

Alors je vous prie, s’il vous plaît, pour que la fin’amor,
les réjouissances et la douce humilité
viennent à mon secours
et que vous m’accordiez, belle Dame, s’il vous plaît,
ce qui pour moi est la plus grande joie.
Car c’est à vous que va mon coeur et mon désir.
C’est par vous que me vient l’allégresse.
C’est pour vous que si souvent je soupire.

Si votre beauté et votre valeur nous devancent
toutes et qu’aucune ne vous surpasse en cela,
je vous prie, s’il vous plaît, pour votre bien,
de ne pas vous fier à un amant trompeur.


J'espère que vous aurez apprécié cet intermède littéraire en compagnie de deux trobairitz issues du Dauphiné ! Ces deux femmes ont vécu aux environs des Xième et Xiième siècles.


Arwel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Gazette Dauphinoise de novembre 1456   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Gazette Dauphinoise de novembre 1456
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24 Novembre 1456 : Mariage noble de Rosa et de Louis-Hubert
» Morphey- Le 30 novembre 1456 - C - TOP (Marché)
» La gazette
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456
» Ce 1er novembre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Gazette Lyonnaise-Dauphinoise :: Rez-de-Chaussé : Accueil :: Bibliothèque :: Archives des Editions-
Sauter vers: